L’ONA se retire d’Axa Assurance Maroc

L’ONA se retire d’Axa Assurance Maroc

L’information a été rendue publique par un communiqué de la filale marocaine et de  la maison-mère basée en France.  Le groupe d’assurance  Axa, l’un des premiers groupes mondiaux d’assurance, également premier assureur français, va acquérir la participation de 49% détenue par le conglomérat marocain Ona dans Axa-Ona, la holding de contrôle d’Axa Assurance Maroc, pour une valeur d’entreprise de 5,9 milliards de dirhams, soit environ 694 millions de dollars.
«Cette opération s’inscrit dans le cadre des récentes orientations stratégiques de l’Ona et permettra à Axa Assurance Maroc de renforcer son intégration au sein du groupe Axa», souligne Axa Assurance Maroc dans un communiqué.
Elle correspond aussi à la stratégie suivie par le groupe Axa, qui consiste, comme en Allemagne au début de l’année 2006, à racheter les minoritaires de ses filiales, hormis dans certains pays comme l’Inde ou la Chine où les alliances doivent réglementairement passer par des accords de coentreprise. La filiale marocaine d’Axa, deuxième assureur du Maroc, réalise un chiffre d’affaires d’environ 220 millions d’euros.
Pour sa part,  Axa ambitionne une place de leader mondial dans le domaine de la protection financière et de l’accumulation de patrimoine en mettant l’accent sur les métiers de l’assurance-vie, de l’épargne et de la retraite. Le groupe compte 50 millions de clients, 117 000 collaborateurs, 400 000 actionnaires, et a réalisé 72 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2005. Les activités du groupe sont concentrées sur les marchés d’Europe de l’Ouest, d’Amérique du Nord et de la région Asie-Pacifique. A noter que le retrait de l’ONA dans Axa Maroc constitue une question qui revenait régulièrement lors de chaque sortie de Saâd Bendidi à la presse. Présent à la fois dans Axa Maroc et dans Wafa Assurance, l’ONA devrait tôt ou tard mettre de l’ordre dans la stratégie de développement de son pôle assurance. Il y a quelques mois, lors de sa visite au Maroc, Henri de Castri, président du directoire d’Axa avait été sans détour en réponse aux questions de la presse marocaine : «L’ONA est un partenaire de grande qualité. Je prends acte de la nouvelle stratégie de l’ONA, dévoilée par son P-dg, et qui fait de la présence de l’ONA  dans Axa Assurance une participation purement financière». Et de poursuivre : «cette orientation n’est qu’une suite logique de l’arrimage de Wafa Assurance au groupe ONA. Le holding avait graduellement procédé au transfert  du business assurance de plusieurs de ses filiales d’Axa Maroc vers Wafa Assurance.
De son côté, Axa a accéléré son partenariat avec la BMCI (qu’elle détient à 10%), le Crédit du Maroc et avec le CIH.  Autant d’opérations qui n’ont fait que préparer le marché au retrait public. AXA Maroc, qui a réalisé un RNPG de 118 millions de dirhams en 2005, devra toutefois patienter jusqu’à la validation de l’opération par les autorités marocaines, en l’occurrence le ministère des Finances et de la Privatisation. 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *