L’ONCF enregistre une hausse record de son trafic : Plus de 4 millions de passagers en un mois

L’ONCF enregistre une hausse record de son trafic : Plus de 4 millions de passagers en un mois

Nouveau record de passagers pour l’Office national des chemins de fer (ONCF). Du 20 juillet au 20 août 2015, l’Office a  transporté 4,2 millions de voyageurs. Pas moins de 7.000 trains ont circulé durant cette période, selon un communiqué de l’opérateur ferroviaire. Un pic a été  enregistré durant la journée du 27 juillet avec 53.000 voyageurs.

Des chiffres  qui,  selon l’Office,   confirment une fois de plus sa position de leader national du transport. Durant la période estivale, l’ONCF a mis en place un plan d’actions visant à assurer le transport de ses clients dans de bonnes conditions de sécurité et de confort en mobilisant quotidiennement plus de 4.000 cheminots. Pour ce qui est de la disponibilité des places, l’ONCF précise que la quasi totalité du parc matériel voyageurs a été ainsi mise en circulation «ce qui a permis d’assurer plus de 250 trains chaque jour sur le réseau ferroviaire et d’offrir plus de 140.000 places quotidiennement».

S’agissant de la ponctualité des trains, l’ONCF estime l’avoir maîtrisée dans des proportions correctes grâce à plusieurs mesures qui ont été prises  et ce, «en dépit des contraintes structurelles liées à la voie unique sur certaines lignes et aux travaux actuels pour permettre l’augmentation de la capacité des axes les plus sollicités et le renforcement de leur robustesse». Concrètement, la ponctualité des trains à faible parcours a atteint 85% alors que celle des trains de long parcours a atteint 72 %. Quant aux systèmes de climatisation dans les trains, l’ONCF assure les avoir mis à niveau pour permettre aux clients de voyager dans de bonnes conditions de confort. A ce sujet, l’Office  fait état d’un «très faible» pourcentage des trains ayant connu des pannes de climatisation, accentuées par la période de grande canicule.

Au registre de la sûreté, l’ONCF a mobilisé près de 800 collaborateurs pour lutter contre les actes de malveillance et renforcer les brigades de police ferroviaire dans les trains. À cela s’ajoutent plus de 400 agents de sécurité d’entreprises privées engagés pour veiller en permanence sur la sûreté des voyageurs en gares et à bord des trains.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *