L’ONDA dévoile son projet pour une meilleure optimisation et valorisation de son capital humain

L’ONDA dévoile son projet pour une meilleure optimisation et valorisation de son capital humain

L’Office national des aéroports (ONDA) vient de lancer un nouveau chantier d’envergure visant la refonte du statut de son personnel dans le cadre de la modernisation de la gestion de ses ressources humaines et de la mise en œuvre de sa stratégie de valorisation de son capital humain.
Un des objectifs majeurs de ce projet est de mettre en place un cadre référentiel moderne qui « respecte les droits de travail et les bonnes pratiques, et de favoriser la création de richesses et la promotion sociale, dans le cadre d’une approche participative impliquant l’ensemble des partenaires sociaux et des forces vives de l’entreprise », a indiqué la Direction de l’Office.
Le lancement de ce chantier structurant, fondé sur une approche participative, a été donné lors d’une réunion tenue dernièrement au siège de l’ONDA, en présence de l’ensemble du staff dirigeant de l’Office et de tous les partenaires sociaux qui se sont félicités de cette initiative.
L’ONDA a choisi de se faire accompagner dans cette démarche par un cabinet spécialisé, qui aura pour mission l’évaluation et la mise à niveau des outils de gestion des ressources humaines et du dialogue social.
Le cabinet de conseil devra évaluer les pratiques de gestion des ressources humaines et la formalisation des supports de leur gestion, notamment en matière de conditions de recrutement et d’emploi, d’organisation du travail, d’obligations en matière de santé et de sécurité au travail.
Il devra aussi asseoir des règles générales de gestion des relations quotidiennes au travail, et procéder à la mise en place d’un règlement intérieur, conformément aux dispositions légales prévues par le Code du travail, en tenant compte des règles internes et des spécificités de l’ONDA.
Selon les dirigeants de l’ONDA, le cabinet d’étude doit, en outre, se pencher sur l’élaboration des outils de gestion des relations professionnelles et d’une charte du dialogue social qui s’insèrera dans le cadre d’un processus d’adaptation aux nouvelles exigences de croissance de l’entreprise, dans le but d’instaurer une dynamique interne de transparence, d’échange, de dialogue, et d’enrichissement mutuel.
Ce travail collaboratif devra aboutir à un nouveau cadre statutaire, à même d’accompagner les mutations que connaît le secteur de l’aviation civile et de permettre à l’ensemble des femmes et des hommes de l’ONDA de relever les défis relatifs à l’exercice de leurs métiers respectifs.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *