L’ONDA réalise un chiffre d’affaires en hausse de 11,6% à fin juin

L’ONDA réalise un chiffre d’affaires en hausse de
11,6% à fin juin

Le chiffre d’affaires de l’Office national des aéroports (ONDA) a fait un bond de 11,6% à fin juin 2011. C’est ce qu’a dégagé Dalil Guendouz, directeur général de l’ONDA, lors d’une rencontre avec la presse tenue, mardi 25 octobre à Casablanca. Ainsi, dans les chiffres provisoires à fin juin 2011 annoncés à cette occasion, le chiffre d’affaires de l’Office ressort à 1,340 milliard de dirhams. Aussi, la valeur ajoutée est de 1,113 milliard de dirhams, en hausse de 12%, l’excédent brut d’exploitation s’est établi à 744,9 millions de dirhams, en augmentation de 8,6% et le résultat d’exploitation à 481,6 millions de dirhams, s’inscrivant en hausse de 14,3%. Pour sa part, le résultat net ressort en baisse de 8,7%, pour se fixer à 253 millions de dirhams. «La diminution du résultat net au 30 juin 2011 provient principalement des intérêts sur les tirages additionnels sur emprunts à long terme par rapport au 1er semestre 2010», a expliqué M. Guendouz. S’agissant du trafic aérien commercial, ce dernier a connu en 2010 une progression de 15,07%, ce qui a permis aux aéroports marocains d’atteindre le niveau de 15 millions de passagers. Par ailleurs, selon M. Guendouz, à fin août de l’année en cours, le trafic suit la même tendance. Il affiche une nette progression de 4,41%. Durant cette même période, le nombre de mouvements enregistrés aux différents aéroports du Royaume a connu une hausse de 1,14% par rapport à l’année 2010, ventilé entre l’international qui s’inscrit en hausse de 4,82% et le domestique qui a reculé de 11,62%. Ces résultats sont un premier bilan de la stratégie entamée par l’ONDA. Pour rappel, cette stratégie couvrant la période 2011-2016 se décline en cinq orientations majeures. Il s’agit de la culture client, la performance, la croissance, les partenariats et enfin, la sûreté et la sécurité. Par ailleurs, convaincu de l’importance du capital humain et de sa contribution dans l’atteinte des objectifs stratégiques énoncés dans son nouveau plan, l’ONDA a procédé à une refonte globale de l’ensemble de l’organisation pour la remettre au niveau des standards internationaux en la matière. Selon M. Guendouz, l’organisation mise en place jusque-là était loin de pouvoir accompagner les évolutions du trafic aérien et du secteur. C’est ainsi qu’un nouvel organigramme a été validé par le conseil d’administration de l’ONDA, tenu le 4 octobre 2011. Cet organigramme répond à trois principes essentiels, placer le client au cœur des préoccupations de chacun, accroître la performance de l’entreprise et valoriser le capital humain.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *