Londres : La CGEM présente les opportunités d’investissement au Maroc

Londres : La CGEM présente les opportunités d’investissement au Maroc

La présidente de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), Mme Miriem Bensalah-Chaqroun, a présenté à Londres les atouts de l’économie marocaine et les opportunités d’investissement offertes dans plusieurs secteurs au Royaume. Lors de plusieurs rencontres tenues avec différents interlocuteurs participant au 9è forum économique islamique mondial, qui se tient du 29 au 31 octobre dans la capitale britannique, Mme Bensalah a souligné l’importance de ce forum qui offre l’occasion de rencontrer des investisseurs potentiels et convaincre certains porteurs de projets de venir s’installer au Maroc, terre d’accueil, d’ouverture économique et de tolérance.

Ce forum, qui met en valeur les opportunités d’affaires dans le monde musulman, constitue une passerelle pour l’entreprise entre le monde musulman et non-musulman, a-t-elle indiqué. « Chacun des pays du monde islamique interagit d’abord avec sa sous-région, comme par exemple le Maroc avec l’UE. Pour autant, des courants d’affaires prometteurs peuvent être créés entre pays musulmans et le Maroc peut apporter beaucoup en matière d’expérience dans les infrastructures et dans le développement de certaines filières industrielles », a souligné la présidente de la CGEM. Et d’ajouter que « le Maroc de par une expérience prouvée peut servir de locomotive pour drainer des co-investissements des pays musulmans en Afrique », rappelant que le secteur privé marocain est très actif en Afrique dans le domaine de la banque, de l’assurance, des BTP, du génie civil, des médicaments et bien d’autres filières. Selon Mme Bensalah-Chaqroun, la participation de la CGEM au forum de Londres est importante car la Confédération en tant qu’association patronale qui représente plus que 80 pc du tissu économique organisé peut créer des relations entre les entreprises du monde musulman et entreprises marocaines.

« La CGEM peut également faire valoir ses expériences qui font d’elle un partenaire de choix puisqu’elle a des liens directs à la fois avec le gouvernement et les syndicats et œuvre pour une compétitivité durable au profit de l’entreprise », a-t-elle indiqué. Elle a également mis en relief le rôle régional que joue la CGEM qui préside l’Union maghrébine des employeurs (UME) et peut offrir aux entreprises des pays musulmans frères une plateforme de réseautage permettant l’accès au marché de l’UMA qui réunit 90 millions de consommateurs.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *