L’ONE a investi 11 milliards de dirhams en 2008

L’ONE a investi 11 milliards de dirhams en 2008

Au titre de l’année 2008, l’Office national de l’électricité (ONE) a réalisé un programme d’investissement de 11 milliards de dirhams. Un important volume d’investissement que l’ONE n’a jamais atteint par le passé. «À travers ces investissements, l’ONE vise à accompagner le développement économique et social du Maroc», indique un communiqué rendu public à l’occasion de la tenue, vendredi 24 juillet à Rabat, du conseil d’administration de l’ONE. Ce conseil a été présidé par Amina Benkhadra, ministre de l’Energie, des Mines, de l’Eau et de l’Environnement. Le taux d’électrification rurale au Maroc a atteint 95,4 % à fin 2008, contre 93 % une année auparavant.
Le nombre des bénéficiaires des programmes d’électrification rurale, sur la période 1996-2008, est porté à 10 millions d’habitants dans 34.419 villages. Les statistiques, qui ont été présentées à cette occasion, font ressortir que l’énergie nette appelée en 2008, a atteint quelque 24.000 GWH, s’inscrivant ainsi en hausse de 6,2 % par rapport à 2007. Cette demande a été satisfaite à hauteur de 47,1 % par la production d’origine charbon, 16,6 % d’origine fioul, 11,6%  à partir du gaz naturel, 6,7% à partir des énergies renouvelables et 18%  par les importations.  «La progression de la demande reflète le dynamisme socio-économique que connaît le Royaume et résulte de l’effet induit par la forte amélioration de l’accès aux infrastructures de base, notamment l’électricité dans le cadre du PERG (Programme d’électrification rurale global)», a indiqué Ali Fassi Fihri, directeur général de l’ONE. Celui-ci a présenté lors du conseil d’administration de l’ONE les réalisations de l’Office durant l’année écoulée. La même tendance à la hausse a été enregistrée au niveau du portefeuille clients de l’Office, qui a atteint près de 3,82 millions d’abonnés à fin 2008 (+6,5 %). Après avoir souligné les grandes lignes de la politique énergétique nationale, M. Fassi Fihri a présenté les perspectives de développement de l’ONE, qui a programmé le renforcement du parc de production par de nouvelles capacités de près de 5.800 MW, à l’horizon 2015.
En plus des ouvrages de production en cours de réalisation, qui totalisent une puissance installée de 1.085 MW, le plan d’équipement de l’ONE prévoit également la réalisation entre 2013 et 2014, de 2.000 MW en charbon propre avec les unités de Jorf Lasfar et de Safi, une station de transfert d’énergie par pompage de 300 MW, près d’Agadir et une centrale à schistes bitumineux de 100 MW à Tarfaya. M. Fassi Fihri a par ailleurs mis l’accent sur les contraintes qui ont pesé sur le bilan financier de l’ONE. Il a cité à cet égard les hausses enregistrées au niveau des charges de combustibles, des coûts d’achat d’électricité, suite à la flambée des prix sur le marché international et des charges financières relatives aux financements contractés pour la réalisation du programme d’investissement.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *