L’ONE investit dans les énergies renouvelables

Energies renouvelables. Une tendance que l’ONE a adoptée depuis de nombreuses années pour répondre aux besoins de plus en plus croissants de la population marocaine. En outre, la forte dépendance du Maroc en sources d’énergie primaire vis-à-vis de l’extérieur n’a pas arrangé les choses.
C’est ce qui a poussé à orienter sa stratégie vers la diversification des sources d’approvisionnement à travers notamment la promotion de toutes les formes mobilisables d’énergies renouvelables, c’est-à-dire solaire, éolienne et hydraulique, ainsi que les biocarburants et les géothermies. C’est ainsi, qu’à fin 2004, la demande nationale en énergie électrique a atteint 17 938.084 GWh dont 1799,3 GWh provenant des énergies renouvelables, soit 10,3 % de la demande nationale en énergie électrique. Et c’est dans le monde rural que ces nouvelles sources d’énergies ont été les plus utilisées. C’est que ces énergies présentent le grand avantage de se prêter à l’électrification des zones isolées, soit par l’installation de kits photovoltaïques, soit par la mise en place de systèmes éoliens ou micro-centrales hydrauliques de quelques dizaines de KW. Elles apportent de ce fait, la meilleure réponse pour l’électrification décentralisée.
Ainsi, le développement de ces énergies renouvelables dans le cadre du Programme d’électrification rurale globale et qui vise l’électrification de l’ensemble du pays à l’horizon 2007, à pour objectif l’électrification rurale par réseaux décentralisés de 150.000 foyers, soit 7%.
A fin 2004, 20 279 foyers ont été électrifiés par kits photovoltaïques. En vue d’électrifier les foyers éligibles, l’Office a décidé d’accélérer le rythme de l’électrification par les systèmes photovoltaïques et s’est fixé pour objectif d’électrifier l’ensemble des foyers éligibles à ce mode d’électrification à fin 2007.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *