L’ONE s’ouvre sur l’international

Adopté jeudi dernier par la Chambre des représentants, l’Office National de l’électricité peut répondre aux appels d’offres relatifs aux activités liées à l’électricité. En effet, grâce à ce nouveau projet de loi, l’ONE peut créer des filières capables de développer des activités internationales notamment dans les pays africains, de répondre par le truchement de partenariats, aux appels d’offres relatifs aux activités liées à l’électricité. De même d’assurer de nouvelles prestations dans ce domaine. Cet amendement vise également la mise à niveau de l’office. Pour faire face aux exigences de l’ouverture des marchés de l’électricité et permettre au Maroc de contribuer avec efficacité à asseoir les règles d’une coopération économique globale avec les pays africains. L’ONE devra se conformer, dans chacune de ses contributions ou lors de la création de filières, aux dispositions de l’article 8 de la loi n° 39-89 autorisant le transfert d’entreprises publiques au secteur privé. Ces dispositions stipulent la nécessité de présenter les motifs de l’opération et aussi l’autorisation à travers des décrets après chaque opération soumise à l’aval du gouvernement.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *