L’ONEE est le porteur de ce projet : Une nouvelle Step à Dakhla pour accompagner la zone des projets de petits pélagiques

L’ONEE est le porteur de ce projet : Une nouvelle Step à Dakhla pour accompagner la zone des projets de petits pélagiques

Cette Step permettra une meilleure protection de l’environnement en évitant tout d’abord le déversement des eaux usées dans la nature et la valorisation des boues grâce au séchage solaire et contribuera également à préserver les ressources hydriques souterraines de la ville.

L’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE) branche eau recrutera le 5 septembre prochain un prestataire pour la réalisation de l’assistance technique pour le suivi des travaux de la nouvelle Station d’épuration des eaux usées (STEP) des eaux industrielles de la zone des projets de petits pélagiques de Dakhla. L’estimation des coûts des prestations s’élève à 2,8 millions de DH.

L’ONEE porteur de ce projet vient de publier un appel d’offres qui a pour objet la réalisation des missions d’assistance technique pour le suivi des travaux de la Step des eaux industrielles de la zone des projets de petits pélagiques du port de Dakhla et le suivi des travaux de réalisation de l’unité de séchage solaire des boues de la Step existante de la ville de Dakhla.

La nouvelle infrastructure permettra une meilleure protection de l’environnement en évitant tout d’abord le déversement des eaux usées dans la nature et la valorisation des boues grâce au séchage solaire et contribuera également à préserver les ressources hydriques souterraines de la ville.

La réalisation de cette Step s’inscrit dans le cadre d’un programme de l’ONEE pour accompagner le projet de la nouvelle zone dédiée aux projets de petits pélagiques de Dakhla. En effet, les projets d’investissement ciblés par cette nouvelle zone, en plus d’être générateurs de richesses et d’emplois, devraient renforcer le tissu industriel de la région en permettant la diversification de l’offre des produits valorisés et seront réalisés conformément aux dispositions du Plan d’aménagement de la pêcherie des petits pélagiques du (Stock C), un des projets phares de la stratégie Halieutis. Celle-ci a pour ambition de valoriser de façon durable la ressource halieutique marocaine, de doubler le PIB du secteur halieutique et ainsi de faire du secteur halieutique un moteur de croissance pour l’économie nationale.

La nécessité de ce plan était motivée par plusieurs raisons, notamment l’importance de ces espèces dans la production halieutique nationale et l’importance du stock marocain de sardine Pilchardus Walbum. A rappeler que dans le cadre du développement des provinces du sud, le département de la pêche maritime appuie et encourage la réalisation de projets de valorisation des produits de la mer dans cette région à travers l’attribution de quota de pêche, dans la pêcherie des petits pélagiques de l’Atlantique sud, couvrant une partie des besoins en approvisionnements du projet de valorisation proposé. En effet, le département de la pêche maritime (DPM) poursuit la mise en place d’incitations permettant d’augmenter la part des débarquements valorisés localement et le développement d’industries de valorisation à haute valeur ajoutée en vue d’améliorer le niveau de création de richesse et de l’emploi dans la région.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *