L’ONHYM dresse son bilan 2017 : Il a été présenté devant le chef de gouvernement

L’ONHYM dresse son bilan 2017 : Il a été présenté devant le chef de gouvernement

Bonne gouvernance, partenariat et vigilance… Ce sont en gros les principales recommandations adressées par le chef de gouvernement Saad Eddine El Othmani aux membres du conseil d’administration de  l’Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM).

Intervenant à la 14ème session du conseil d’administration de l’Office, M. El Othmani a invité le département d’Amina Benkhadra à continuer à mettre en œuvre sa vision fondée sur l’augmentation du niveau des investissements intelligents et à obtenir des explorations économiques à travers son plan stratégique 2017-2021 que le conseil d’administration est en train d’étudier. L’Office compte, en effet, déployer un modèle de développement qui renforcerait davantage son rôle dans la prospection et la promotion des investissements en hydrocarbures et mines, à l’exception des phosphates. La session présidée par le chef de gouvernement a été, entre autres, une occasion pour dresser le bilan des réalisations de l’ONHYM durant l’année 2017. 1,26 milliard de dirhams, tel est l’investissement global engagé au titre dudit exercice dans le domaine de la prospection pétrolière. L’essentiel de ce chiffre a été réalisé par les partenaires de l’Office national des hydrocarbures et des mines qui ont investi durant l’exercice 2017, 1,24 milliard de dirhams contre 27 millions de dirhams pour l’Office.

Le chef de gouvernement a souligné, par ailleurs, que les opérations d’exploration des hydrocarbures ont couvert une superficie globale de près de 170.000 km2. Il énumère dans ce sens 22 permis onshore, 77 permis offshore, trois autorisations de reconnaissance et neuf concessions d’exploitation. Par ailleurs, l’année 2017 a été marquée par le forage de six puits d’exploration dont quatre dans le bassin du Gharb. Et de préciser que trois de ces puits sont positifs. S’agissant de l’exploration, les travaux engagés durant ledit exercice ont concerné 43 objectifs. 12 d’entre eux s’inscrivent dans le cadre de partenariat.

Les travaux ont été réalisés principalement au niveau du Grand et Petit Atlas, Oued Eddahab-Aousserd, Errachidia, Figuig, Jerada, Meknès, Khémisset, Azilal, Rhamna et Nador. Le chef de gouvernement a, entre autres,  souligné que l’ONHYM a continué en 2017 à approvisionner les quantités demandées en ce qui concerne le gaz naturel et les condensats à ses clients dont l’Office chérifien des phosphates et l’Office national de l’électricité et de l’eau potable. Pour rappel, les investissements engagés au Maroc depuis 2000 dans le domaine de recherche des hydrocarbures sont de l’ordre de 25 milliards de dirhams, dont 96% faits par les partenaires de l’ONHYM.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *