L’ONP consacre 2,915 milliards DH à la mise à niveau du secteur

L’ONP consacre 2,915 milliards DH à la mise à niveau du secteur

Pour la mise à niveau et la modernisation du secteur de la pêche côtière et artisanale, l’Office national des pêches (ONP) ne lésine pas sur les moyens. Pour la période 2008-2012, une enveloppe de 2,915 milliards de dirhams sera consacrée entièrement à ce programme. Le montage financier de ce projet a fait appel à cinq intervenants. En tête du peloton, il y a une enveloppe de 891 millions de dirhams qui sera débloquée par le fonds du Millenium Challenge Corporation. En seconde place, il y a l’Etat avec 729 millions de dirhams, suivi des fonds propres de l’ONP avec 683 millions de dirhams. Ce programme bénéficie également du financement du l’Union européenne avec 407 millions de dirhams, du Fonds Hassan II pour le développement économique et social avec 147 millions de dirhams ainsi que du gouvernement espagnol avec 88 millions de dirhams. « Ce programme d’investissement, qui vise à permettre au secteur de lever les contraintes entravant sa compétitivité, constitue une étape préalable devant préparer le terrain pour une appropriation de la filière par les professionnels de la pêche », selon l’ONP. En effet, la stratégie de l’ONP repose sur cinq axes. De prime abord, il y a la promotion d’une politique d’intégration de la filière. Il est question aussi de la modernisation des outils de production et de l’organisation et la mise à niveau du réseau de commercialisation des produits de la mer. Le quatrième axe de cette stratégie concerne le développement et l’encadrement de la pêche artisanale. Et enfin, il y a la promotion de la consommation interne du poisson et la maîtrise de l’information commerciale. Pour concrétiser ces axes, le projet de mise à niveau et de modernisation du secteur de la pêche côtière et artisanale a été subdivisé en trois programmes. Il s’agit du programme d’organisation de la commercialisation avec 2,238 milliards de dirhams, le programme de développement du secteur avec 627 millions de dirhams et le programme de modernisation de l’entreprise avec
50 millions de dirhams. Selon l’ONP, le programme d’organisation de la commercialisation, qui s’est taillé la part du lion, permettra essentiellement la mise à niveau et la modernisation du réseau commercial ainsi que son extension sur l’ensemble du territoire national. Il permettra également la mise en place d’un système d’information structurant pour le secteur assurant la traçabilité des produits en amont et en aval des marchés de vente en gros. S’agissant des 627 millions de dirhams consacrés au développement du secteur, l’Office veut mettre à niveau et moderniser la flotte de pêche côtière. Et ce à travers la mise en place d’un cadre incitatif portant sur la création d’un fonds de garantie spécifique au secteur et l’octroi de soutiens financiers, l’encadrement de la pêche artisanale, la modernisation des moyens de manutention et de déchargement, l’appui aux marchands ambulants ainsi que la facilitation de l’accès à l’information commerciale à temps.


Pêche côtière et artisanale : 3,66 MMDH en 2007


En 2007, les débarquements de la pêche côtière et artisanale se sont élevés à 823.000 tonnes, pour une valeur de 3,66 milliards de dirhams. Soit une hausse de 2% en volume et une stabilisation en valeur par rapport à 2006. Cette évolution est essentiellement due au report du démarrage de la campagne poulpe de décembre 2007 à janvier 2008. Ces statistiques ont été révélées suite à la tenue du Conseil d’administration de l’ONP, le mercredi 9 janvier 2008, à Rabat, sous la présidence de Aziz Akhannouch, ministre de l’Agriculture et de la Pêche maritime.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *