L’ONP consacré ISO 9001

L’Office National des pêches (ONP) est désormais le premier établissement public à avoir certifié ses services aux normes ISO 9001 version 2000. Dans le cadre de l’amélioration de sa politique qualité, l’office a eu recours aux services du groupe français "Moody Certification" pour certifier ses sept nouvelles Halles de poisson. Ainsi, les halles ayant le label ISO sont celles de Nador, Al Houceima, Mediq, Larache, EL Jadida-Jorf et Essaouira, portant ainsi à dix le nombre des halles de l’ONP certifiées aux normes ISO.
Le directeur général de l’ONP, Majid Kaissar El Ghaib a indiqué que la certification des halles s’inscrit dans une démarche qualité qui a pour objectif la formalisation des processus de commercialisation des produits de la mer et l’écoute permanente des clients. Cette certification vise également à préparer les professionnels à la mondialisation des échanges et aux enjeux qu’elle impose notamment en matière de qualité et de traçabilité des produits, a souligné à son tour le chargé de mission qualité à l’ONP, Mohamed Bouatra.
Cette certification est le prix du dynamisme de l’office et de son strict respect des normes de la qualité et de la compétitivité. Dans leur programme d’action pour l’année en cours, les responsables de l’ONP prévoient la mise à niveau et la certification ISO des halles de Casablanca, Safi, Mohammedia et Agadir, dont la gestion a été transférée le 1er janvier dernier de l’ODEP à l’ONP.
Cet effort en matière de qualité présente à coup sûr des enjeux pour le secteur de la pêche en intégralité. Ainsi, la valorisation des produits et par suite la création d’une valeur ajoutée considérable est escomptée. L’accroissement de la compétitivité des opérateurs est un effet induit. En plus, le développement de la consommation nationale des produits de la mer est amélioré.  Au cœur du secteur, se trouve la halle au poisson, véritable barycentre de la filière, point de rencontre entre vendeurs et acheteurs, entre armateurs et mareyeurs. C’est le lieu de la première vente et lieu de la première valorisation, dont les effets ont un impact direct sur le reste de la filière.
Dans ce sens, l’office est fortement engagé dans la mise en place d’une démarche qualité. Diffuser la culture de la qualité chez les acteurs du secteur en est la concrétisation.  À pâtir de la halle, en collaboration avec le Ministère de la Pêche maritime, l’office essaie d’élargir sa sphère d’influence qualité, vers les autres maillons de la filière. Ainsi, en amont, participer à la modernisation de la flotte de pêche côtière et artisanale y contribue activement. Au niveau de la manutention, l’amélioration des moyens de débarquement et de manutention des produits par l’introduction de contenants normalisés, de grues de déchargement, de chariots, de la glace est désormais la règle à suivre. Au niveau de la halle, la mise à niveau de l’infrastructure et des équipements, pour assurer leur conformité aux normes européennes, tout en améliorant la qualité de service aux professionnels est un passage obligé.  En aval, la chaîne de qualité se poursuit au-delà de la halle pour englober la mise à niveau des stalles et magasins des mareyeurs. Elle s’étend aussi au transport, aux circuits de distribution à travers la mise en place d’un réseau de marché de gros et marchés de détail à l’intérieur du Royaume.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *