L’OPEP s’engage à stabiliser les cours du pétrole

Le ministre koweïtien de l’Energie, cheikh Ahmad Al-Fahd Al-Sabah, a indiqué mardi que l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) ferait de son mieux pour stabiliser les cours du pétrole comme elle l’a fait en 2004.
Le ministre a indiqué que l’OPEP maintiendrait sa capacité de production pétrolière autour de son niveau actuel de 27 millions de barils par jour (bpj). « S’il est nécessaire d’augmenter cette quantité, l’organisation y travaillera », a dit cheikh Ahmad. « Tout le monde sait que des cours pétroliers élevés ne sont intéressants que sur le court terme, mais qu’ils conduiraient (sur le long terme) à la recherche d’autres sources d’énergie, et qu’ils seraient négatifs pour les pays producteurs », a-t-il dit.
Le Koweït tente de stabiliser le prix du baril de pétrole entre 28 et 35 dollars, a-t-il dit. Le Koweït possède les quatrièmes plus grandes réserves pétrolières prouvées au monde, après l’Arabie saoudite, l’Iran et l’Irak, avec 99 milliards de barils. Le prix du pétrole koweïtien a atteint son plus haut niveau jamais atteint lundi, à 40,35 dollars le baril. Depuis debut mars, le brut est en forte hausse sur les marché britannique et américains, à cause, estiment les analystes, de la baisse des températures enregistrées sur les deux rives de l’Atlantique.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *