L’OSTREA sur le gril

L’OSTREA sur le gril

Rien de plus périlleux que de critiquer une des deux institutions du Port de Casablanca ! Le Chef et le Patron crient déjà «en coeur» au sacrilège et au salapiaud (c’est pour moi). On était tombé sur un mauvais jour, il fallait revenir, le Chef avait ses vapeurs … J’en passe certainement et des meilleurs…
Salle comble comme d’habitude au premier étage pour ce déjeuner, une Directrice de salle tout sourire (que j’avais connue alors qu’elle gérait un élevage de canard prés de Casablanca) nous accueille et nous place à une table que nous avions prudemment réservée.
Coup d’oeil qui balaie le paysage du port, les filets allongés étirés sur le sol, des myriades de mouettes prêtes à fondre sur le premier relief de poissons jetés d’une barque, cris et échauffourées entre matafs pêcheurs et autres habitués de l’endroit… cocktail d’ambiance !
Le service tarde à démarrer, notre commande pourtant enregistrée directement sur un ordinateur tenant dans la main est envoyée automatiquement en cuisine ! Fée informatique , quand tu nous tiens… 40 minutes montre en main avant de recevoir nos entrées froides … Un Blanc de Mogador bien frais tarde aussi à montrer son nez, non sans que je fus obligé à 2 reprises d’en faire la réclamation !
1 douzaine d’huîtres double 00 divines , qualité au top ! Des palourdes crues que l’on nous conseillaient, finalement vides et décevantes. Pour suivre des spaghettis aux palourdes parfumées, les pâtes «al dente» pour tout dire excellentes.
Et… un filet de turbot – conseillé par la Direction – proposé avec une sauce béarnaise (la sauce hollandaise semble inconnue), pour finalement arriver à table sous forme de Filet de Merlan, flanqué d’une sauce crème et champignons, rien de moins.
Au lieu d’adopter « profil bas» le commis – le Chef de Rang s’est défilé prudemment – qui remporte mon assiette, m’indique à son retour (15 bonnes minutes) que le Chef m’a bien servi du turbot , et pour ce qui concerne la hollandaise, qu’il n’avait pas les produits (rupture de stock du beurre !) Il aurait proposé alors «d’office» une sauce crème ! Charmante attention…
Certains Chefs feraient bien de ne pas prendre les enfants du bon Dieu … pour des canards sauvages! Comptez par personne 300/350 DH.

• Pandore

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *