L’UE octroie 122 millions d’euros au Maroc

Une aide financière de 122 millions d’euros, soit un peu plus de 1,27 milliard de DH sera dédiée au Maroc par ses partenaires européens. Une décision qui fut approuvée définitivement lundi 11 novembre et annoncée officiellement deux jours plus tard.
Cette aide qui couvre l’année 2002 est en effet dédiée à la réalisation d’un ensemble de projets socio-économiques. Par ventilation, elle est consacrée à hauteur de 61 millions d’euros aux programmes d’appui aux entreprises, de 50 millions d’euros à l’accompagnement du secteur du tourisme, de 5 millions d’euros à la mise en oeuvre de l’accord d’association qui vise l’établissement d’une zone de libre-échange. Aussi, la commission européenne basée à Rabat a procédé à l’ouverture d’une ligne de crédit de 6 millions d’euros destinés à l’encouragement de l’emploi des femmes dans les exploitations de l’arganier et à la préservation de ce patrimoine marocain, selon un communiqué diffusé par cette institution.
En 2001, les projets financés par la Banque Européenne d’Investissement, qui n’est autre que l’institution financière de l’Union européenne, se sont élevés à 280 millions. Cette enveloppe a été ventilée entre plusieurs projets. Ainsi, 90 millions ont été alloués à la construction d’une station de transfert et de pompage pour la production d’électricité au sud-est de Casablanca, 100 millions à la construction de deux autoroutes entre Sidi El Yamani et Tanger ainsi qu’entre Casablanca et El Jadida, 50 millions à l’amélioration de l’approvisionnement en eau potable de 70 villes marocaines et 40 millions à la réhabilitation des équipements hydro-agricoles pour les terres irriguées au sud du pays. Rappelons qu’au Maroc cette même institution a fourni entre 1992 et 1999 une part du « paquet horizontal » (1,8 milliard d’euros au total) qui venait appuyer « la politique méditerranéenne rénovée ».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *