L’utilisation des LBC sera obligatoire dans le public

Le Premier ministre, Abbas El Fassi a présidé, mercredi, une réunion du comité d’orientation consacrée à l’examen de l’état d’avancement des groupes de travail et des progrès réalisés dans la mise en oeuvre du Plan national d’Actions prioritaires (PNAP). À cette occasion, la ministre de l’Energie, des Mines, de l’Eau et de l’Environnement, Amina Benkhadra, a exposé les principales actions entreprises pour améliorer la situation énergétique du Maroc, notamment dans le contexte mondial actuel marqué par la hausse continue des prix des matières premières en général et des prix du pétrole en particulier, indique un communiqué de ce département. La ministre a rappelé les décisions prises lors de la réunion du 15 avril dernier présidée par SM le Roi Mohammed VI. Ces décisions, a-t-elle dit, ont été traduites en une feuille de route pour la mise en œuvre du PNAP visant la sauvegarde de l’équilibre entre l’offre et la demande d’électricité. Elle a focalisé son intervention sur le plan d’actions à réaliser à court terme dans les secteurs de l’électricité et des produits pétroliers. Pour renforcer l’offre d’électricité, les actions préconisées dans le cadre du PNAP portent notamment sur l’accélération de la construction de nouvelles centrales dont la puissance globale dépassera les 4.000 MW à l’horizon 2012 et le renforcement de l’interconnexion avec l’Espagne avec une troisième ligne qui augmentera la capacité d’échange à 1.000 MW. En ce qui concerne la gestion de la demande d’électricité, le PNAP a retenu notamment la généralisation de l’utilisation des lampes à basse consommation (LBC) avec un objectif de 22 millions de lampes à l’horizon 2012 dont 5 millions seront lancées en 2008, ajoute le communiqué, précisant que pour les administrations et les établissements publics, une circulaire du Premier ministre rendra obligatoire l’utilisation des LBC. L’exécution du programme national d’efficacité énergétique visant une économie de 15 % en énergie à l’horizon 2020 à travers l’amélioration des performances énergétiques dans différents secteurs a donné lieu à la préparation de contrats-programmes et de conventions entre les départements ministériels concernés, relève le texte. Il a été procédé, par ailleurs, à la mise en place d’un comité interministériel chargé de la mise en oeuvre du Plan national de communication visant l’accompagnement de la réalisation du PNAP, présidé par le ministère de l’Energie, des Mines, de l’Eau et de l’Environnement et comprenant les ministères de l’Intérieur, des Affaires économiques et générales et de la Communication.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *