Lydec : 6 milliards de dirhams générés à fin 2012

Lydec :  6 milliards de dirhams générés à fin 2012

Le résultat net de Lydec a atteint 274 millions de dirhams en 2012, contre 231 millions de dirhams en 2011, soit une hausse de 18% hors provisions pour risques comptabilisées en 2011, a annoncé lundi la société déléguée de la distribution de l’eau et de l’électricité du Grand Casablanca.
Le chiffre d’affaires de Lydec s’est élevé à plus de 6,02 milliards de dirhams (MMDH) en 2012, en progression de 4,4% par rapport à l’exercice 2011, a indiqué la filiale du Groupe Suez environnement dans un communiqué publié sur le site internet de la Bourse de Casablanca.
Cette croissance est due à une bonne tenue des volumes de vente des fluides avec la croissance des ventes de moyenne tension aux industriels (+3,3 %) sous l’effet du lancement de nouveaux projets d’urbanisation, la hausse des volumes basse tension (+3,3 %) du fait de l’effet combiné de l’augmentation du nombre de clients (+2 %), a expliqué la société.
La performance s’explique aussi par une hausse de la consommation unitaire par client (+1 %) ayant notamment bénéficié de conditions climatiques favorables en début d’année et l’augmentation des volumes de vente eau aux particuliers (+4,4 %). Les investissements financés par la gestion déléguée s’établissent à environ 1,20 milliard de dirhams sur l’exercice 2012, soit une progression de 38% par rapport à 2011 et sont répartis par métier à hauteur de 78% pour les infrastructures et les renforcements, 18% pour les renouvellements et 4% pour les moyens d’exploitation.
Pour les perspectives 2013, Lydec se mobilise pour la préparation de la 2ème révision quinquennale du contrat de gestion déléguée et le suivi des grands enjeux associés, dont l’harmonisation du périmètre de distribution d’électricité et le financement des investissements, le lancement d’engagements de service auprès de tous ses clients pour en améliorer la satisfaction, la préparation d’un plan de recrutement pluriannuel portant sur 500 embauches sur les cinq prochaines années et la poursuite des grands projets d’assainissement.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *