LYDEC-BCM : Le règlement par prélèvement automatique

Une convention ratifiée entre la Banque Commerciale du Maroc (BCM) et la LYDEC permet désormais aux clients du concessionnaire, détenant un compte auprès de l’organisme financier, de procéder par prélèvement aux règlements des factures d’eau et d’électricité. Auprès de la LYDEC, on rappelle que cette initiative n’en est pas à ses débuts. En effet, depuis le mois de juin de l’année dernière, l’établissement avait lancé un nouveau mode de paiement. Il consiste à mettre à la disposition des clients le règlement par prélèvement automatique bancaire. Aujourd’hui comme le souligne un communiqué de la LYDEC «ce nouveau service s’élargit à de nouveaux clients».
Ces nouveaux clients sont représentés par les comptes BCM. De même source, ce service présente un certain nombre d’avantages d’ordre pratique. Ainsi, sur la question de circuit, les clients n’ont plus à le faire. Le déplacement vers une agence du réseau de la LYDEC, pour le règlement des factures n’est plus obligatoire. Par ailleurs, les transactions sont automatiques et elles évitent les fâcheuses interruptions de services ou les coupures inhérentes aux retards de paiements. En revanche, la clientèle constituée d’entreprises «gagne en simplicité dans la gestion de leurs charges», indique-t-on. Côté opérationnel. L’accès à cette prestation s’effectue sur la base d’un formulaire d’autorisation de prélèvement bancaire, disponible auprès de l’ensemble des agences du réseau de la LYDEC et aussi de la BCM.
Cette option n’est pas irrévocable, le client pourra toujours revenir au mode de règlement classique. Le démarrage débutera par les villes de Mohammédia et de Casablanca.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *