Macroéconomie : Le Maroc occupe le 9ème rang sur l’échelle des prix en Afrique

Macroéconomie : Le Maroc occupe le 9ème rang sur l’échelle des prix en Afrique

Le consommateur marocain qui se plaint de la cherté de la vie peut se rassurer. Il faut positiver puisque notre pays n’est pas le plus cher en Afrique. En effet, le Maroc se classe en neuvième position en termes de prix comparativement au reste des pays africains. Ainsi, une comparaison sur la base des niveaux de prix permet d’adjuger au Maroc le neuvième rang avec un indice de 1,18. À savoir que la base de référence donnée à cette comparaison est de l’ordre de 1 et ce, pour l’ensemble africain.
Et pour se donner une idée sur la profondeur de ces indices. sachons que  «le pays le plus cher se trouve être le Zimbabwe avec un indice de 2,32 et le moins cher l’Egypte avec un indice de 0,58 », indique le Haut commissariat au plan (HCP) dans les résultats d’une étude effectuée sur la base de la parité du pouvoir d’achat pour permettre la comparaison avec d’autres pays d’Afrique. Autre élément non moins important. Cela concerne le taux de dépenses par capital. Autrement dit, il s’agit de la dépense nominale par habitant, exprimée en dollar. Dans ce sillage, et sur les 48 pays objet de ladite étude, le Maroc arrive en dixième place avec un budget de 1.952 dollars US par habitant. Sur ce compartiment, la Guinée équatoriale se fait le pays le plus dépensier avec 6.538 dollars par habitant, et le Burundi le moins dépensier avec 120 dollars US.
Le HCP indique à cet effet que «sur 48 pays, 34 réalisent une dépense nominale par habitant inférieure à 1.000 dollars US et 6 autres une dépense nominale supérieure à 3.000 dollars US ». C’est dire que le Maroc arrive encore à tirer son épingle du jeu en termes de dépenses par habitant, puisque le coût de la vie demeure encore gérable.
D’autre part, le Maroc conserve son rang de dixième sur l’échelle de la dépense réelle par habitant, dépensant un budget de 1.651 dollars US. À titre de référence, le Botswana occupe le premier rang avec 5.434 dollars US, et le dernier rang est attribué à la République démocratique du Congo avec 119 dollars US. «Parmi les 48 pays concernés, 5 dépassent le seuil des 3.000 dollars US et 32 sont en deçà des 1.000 dollars US», souligne la même source.
Le troisième élément jaugé par le haut commissariat au plan est celui du PIB réel.  Sur ce répertoire, le Maroc est quatrième en Afrique. «Le classement selon le produit intérieur brut réel des 48 pays africains qui ont participé à ce programme confère au Maroc le 4ème rang avec pratiquement 6% du total des dépenses en Afrique», indique le Haut commissariat au plan.
Soulignons, par ailleurs, que le Maroc est devancé sur ce volet par l’Afrique du Sud avec 20,6%, l’Egypte avec 20,3% et le Nigéria avec 13,3%. En outre, «il est à remarquer que 37 pays participent pour moins de 1% chacun au total des dépenses en Afrique et que six entre 2 et 4,3% parmi lesquels le Soudan (4,27%) et la Tunisie (3,15%)», affirme-t-on.
Il faut indiquer que les présents résultats sont le fruit d’études et d’enquêtes menées par le HCP durant les quatre dernières années. Ce programme s’est donné pour objet la comparaison des prix des biens et services de consommation, de l’enseignement, des services de santé, des médicaments, du logement, des biens d’équipement et de la construction, mais aussi la décomposition du PIB en postes de dépenses élémentaires. Par ailleurs, un programme similaire a été réalisé dans le cadre d’un partenariat avec la Banque mondiale et la banque Africaine pour le développement dans les 48 pays africains sur 53.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *