Made In Morocco : Abidjan abrite la 3e édition

Made In Morocco : Abidjan abrite la 3e édition

En plus de servir de plate-forme de rencontre, le Made In Morocco 2017 a comme objectif d’aider au développement économique pour promouvoir les échanges et l’intégration régionale et promouvoir le produit Maroc au cœur du continent africain.

Le Maroc est plus que jamais connecté à ses racines africaines. C’est pour cela que le Groupe Rahal organise, à travers sa filiale évènementielle GA Concept, la troisième édition du Made In Morocco (MIM) à Abidjan en Côte d’Ivoire. Le choix de la Côte d’Ivoire n’a rien d’anodin comme l’explique Mohammed Rahal Essoulami, président du Groupe Rahal, lors d’une rencontre tenue à ce propos, jeudi 13 juillet 2017, à Casablanca. «Le choix de ce beau pays qu’est la Côte d’Ivoire et cette ville regorgeant d’histoire qu’est Abidjan pour accueillir cette troisième édition du Made In Morocco, s’inspire de l’appel historique lancé par le Roi Mohammed VI pour un renouveau du leadership africain et de l’émancipation du continent de son passé posant les jalons d’un futur dont les maîtres mots sont excellence et rayonnement», souligne à cet égard M. Rahal Essoulami. Made In Morocco est un événement multisectoriel marocain à l’international, qui réunit près de 40.000 visiteurs et plus de 100 exposants. L’événement qui se déroulera du 21 au 24 septembre prochain sera une occasion pour que les «ambassadeurs» de la marque qu’est devenu le Maroc et les leaders des marques du continent de se retrouver et échanger autour de l’émergence du Made In Africa. En plus de servir de plate-forme de rencontre, le Made In Morocco 2017 a comme objectif d’aider au développement économique pour promouvoir les échanges et l’intégration régionale et promouvoir le produit Maroc au cœur du continent africain.

Cet événement a aussi un but commercial, comme l’explique Mohammed Rahal Essoulami: «le but est de mettre en avant les échanges entre le Maroc et le continent et promouvoir les échanges interafricains pour l’émergence du Made In Africa». Le Made In Morocco 2017 a aussi une dimension culturelle. Cet événement tient à mettre l’accent sur la culture comme lien séculaire et permanent dans les échanges inter-africains. Expositions interculturelles et animations musicales africaines seront au rendez-vous. Un programme culturel qui a été présenté en détail par Nadia Chellaoui, artiste marocaine. «Cet événement fait la part belle à l’art et à la Culture. Dans ce cadre, nous avons pensé à une exposition, avec 2 pays, par 4 artistes, pour 1 seul objectif: la rencontre des cultures, le dialogue des civilisations par le biais des arts et des artistes», précise Mme Chellaoui.

C’est donc pour cela que pour cette 3ème édition, le thème de «l’Afrique change» a été choisi pour le volet culturel, «L’Afrique montre les premiers signes d’une extraordinaire mutation. A la fois témoins et acteurs de ce changement, les artistes nous offrent à travers leurs visions et leurs travaux, le visage d’une Afrique qui s’ouvre au monde et entend désormais exister au présent, dans le domaine de l’art comme dans le domaine économique», poursuit l’artiste. Mais ce n’est pas tout. En plus d’être une plate-forme d’exposition, le Made in Morocco 2017 sera l’occasion pour réaliser «une œuvre pour l’amitié» avec la participation d’artistes ivoiriennes et qui sera par la suite remise à une personnalité ivoirienne, sans oublier les 2 œuvres qui seront offertes à une ONG locale.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *