Maersk Line compte augmenter son activité au port de Tanger-Med

Maersk Line compte augmenter son activité au port de Tanger-Med

Un entretien a eu lieu à la Primature, mardi 26 janvier 2010, entre le Premier ministre Abbas El Fassi et Eivind Kolding, président-directeur général de la société danoise Maersk Line. Lors de cette entrevue, à laquelle ont assisté respectivement Ahmed Réda Chami, ministre de l’Industrie, du Commerce et des Nouvelles technologies et Nizar Baraka, ministre délégué chargé des Affaires économiques et générales, M. Kolding s’est félicité des efforts consentis par le gouvernement marocain, notamment dans les domaines des infrastructures et de l’agriculture, exprimant sa volonté de fournir l’assistance nécessaire aux exportateurs au Maroc afin d’acheminer leurs produits vers toutes les régions du monde. Dans ce sens, Eivind Kolding a appelé au développement de ses projets et à la promotion de ses investissements sur le territoire national. Le président-directeur général de ce grand opérateur du port Tanger-Med a réitéré son souhait de consolider la présence de Maersk Line dans le Royaume. De ce fait, Maersk Line, leader mondial du transport maritime de conteneurs, compte augmenter son activité au port de Tanger-Med. Lors de cette entrevue, le Premier ministre a passé en revue les avancées économiques que connaît le Maroc, notamment les réalisations positives qui ont été enregistrées au niveau des indicateurs de développement. Dans un communiqué de la Primature, Abbas El Fassi a affirmé que «le Royaume jouit d’un climat qui en fait une destination privilégiée d’investissements étrangers dans des secteurs vitaux». Lors de cette rencontre, le Premier ministre a présenté à son interlocuteur les principales réformes entreprises sur le plan national en l’occurrence celles qui sont relatives à la mise en place des mécanismes pour l’amélioration du climat d’investissement et la moralisation de la vie publique, à savoir l’Instance centrale pour la prévention de la corruption, le Conseil de la concurrence, le projet de la Charte nationale de l’environnement et du développement durable ainsi que la loi sur la déclaration du patrimoine et la réforme de la justice.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *