Maghreb Startup Initiative : Un élan pour les jeunes pousses

Maghreb Startup Initiative : Un élan pour les jeunes pousses

Que peut faire un jeune qui n’arrive pas à trouver d’emploi ? Tout simplement avoir une idée et créer sa propre entreprise. Mais l’idée n’existe que si elle est exprimée, autrement elle reste une partie d’une élaboration mentale. Dans ce sens, pour aider ces idées et les concrétiser, a été créée la Fondation du jeune entrepreneur (FJE). «Notre objectif est d’apporter une réponse concrète à l’emploi des jeunes, notamment dans les zones rurales, grâce à la promotion de l’auto-emploi et de l’entrepreneuriat afin de favoriser leur insertion professionnelle et leur accès aux sources de revenus», déclare Rida Lamrini, président de la fondation.
Bien que n’existant que depuis deux ans, FJE a pu concrétiser les idées d’un grand nombre de jeunes. Elle a accompagné à ce jour 300 jeunes porteurs de projets résidant dans des zones rurales parmi lesquels 63 ont déjà créé leurs entreprises.  Et pour optimiser cette assistance et être au plus près de ces jeunes, la fondation a opté pour une structure de proximité en implantant dans les zones rurales «La Maison du jeune entrepreneur». Animée par des experts en création et développement des entreprises afin d’appuyer les jeunes porteurs de projets dans la concrétisation de leurs initiatives, cette maison offre également des appuis auprès des banques, des cycles de formation et accompagnement des jeunes pousses après la création de leur entreprise.
Par ailleurs, la FJE est également la créatrice de «Maghreb Startup Initiative». C’est le premier modèle de projet d’entrepreneuriat consacré à la région du Maghreb. Sa vocation est de promouvoir l’auto-emploi et d’impulser la création de startups innovantes au sein de la jeunesse de trois pays du Maghreb : Maroc, Algérie, Tunisie.  La Maghreb Startup Initiative a été clôturée le 31 juillet dernier. L’objectif fixé était de recueillir 100 projets innovants.  «La Maghreb Startup Initiative n’en est qu’à sa 1ère édition. Vu l’engouement dont elle a fait l’objet, l’intérêt qu’elle a suscité et la notoriété qu’elle a gagnée, l’espoir est permis de voir une 2ème édition organisée l’année prochaine», déclare positivement, M. Lamrini. Quant à la cérémonie des remises des prix, elle est prévue le 12 décembre prochain.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *