Managem affiche bonne mine

Managem affiche bonne mine

Sur le premier semestre 2005, Managem améliore sa production et sa vente des ressources minières dans les différents compartiments de son activité. En termes de valeur, la filiale «Cobalt» réalise l’une des meilleures performances, avec une quantité vendue de 782 019 kgs de cathodes de Cobalt pour une valeur de 212,5 millions de dirhams. Viennent ensuite les mines d’argent avec une production de 87 426 kg dans ce premier semestre contre 82 661 kg et une vente  de 86 850 kg pour une valeur de 153 millions de dirhams.
Pour sa part, la production de zinc  a atteint 76 000 tonnes contre 53 729 tonnes à la même période de l’année dernière. Sur cette première moitié de l’année 2005, quelque 74 484 tonnes ont été vendues pour une valeur de 137, 5 millions de dirhams. Même tendance en ce qui concerne la production de l’or. Ainsi, 1 368, 6 kg ont été extraits du gisement Samira Hill au Niger pour une valeur de vente de 141,9 de dirhams.
La mine Kiniero en Guinée a exporté 1 057, 52 kg pour une valeur de 103,5 millions de dirhams. Quant au gisement aurifaire d’Iourirn, au Sud-est d’Agadir, il a connu une vente de 648 kg en lingots d’or pour une valeur de 63,9 millions de dirhams.  Une amélioration notable par rapport à la situation de l’année dernière où les ventes à la même période n’avaient pas dépassé 49,8 millions en valeur et 534,7 kg en volume.
Les autres activités ne sont pas du reste. Les gisements du plomb ont produit 17 285 tonnes, soit une forte progression par rapport aux 9 899 tonnes réalisées sur le premier semestre 2004. Dans ce total, 14 611 tonnes ont été vendues pour une valeur de 47,4 millions de dirhams. La production de cuivre a atteint quant à elle 5 470 tonnes au cours du premier semestre de cette année, contre 5 107 tonnes durant la première moitié de 2004. Les ventes ont concerné 4 949 tonnes pour une valeur de 25,6 millions de dirhams.
Avec ces différents résultats, Managem s’éloigne de la situation de son exercice 2004, marquée à l’époque par des baisses dues en grande partie par la fluctuation du dollar, la hausse des matières premières et la réduction des teneurs des gisements exploités.  Rappelons que l’activité minière est l’un des grands pôles  du Groupe ONA, qui s’y est investi depuis 1928.
Le Groupe minier Managem compte six sociétés d’exploitation dans la mine et l’hydrométallurgie au Maroc, une holding pour l’exploitation minière en Afrique de l’Ouest et deux sociétés de services. Managem a acquis une expertise internationale dans le développement minier, en exploitant des gisements au Maroc et en Afrique, puis en diversifiant ses compétences dans l’hydrométallurgie.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *