Managem tire son épingle du jeu

«L’année 2001 était difficile pour l’ensemble des groupes miniers internationaux. D’aucuns la qualifient de la pire année qu’ait connue le secteur depuis près de soixante-dix ans ». C’est en ces termes que Rachid Benyakhlef, Directeur général de Managem annonce la couleur.
Toutefois, il insiste sur le fait que l’entreprise a su dans un contexte international très défavorable, limiter ses pertes. Le groupe minier Marocain, filiale du holding ONA a accusé une baisse de son chiffre d’affaires de 3,2 % à 1,691 milliards de dirhams contre 1,747 milliards de dirhams un an auparavant. Cette baisse a été maintenue à ce niveau grâce à plusieurs facteurs. Il s’agit d’abord de l’entrée en production de la mine aurifère de Akka. Ensuite, des bonnes performances de production dans le cobalt et la fluorine, et également aux bons niveaux des contrats de couverture sur les métaux précieux. La société, rappelons le, a profité d’une parité dirham/dollar américain très favorable.
Le Zinc, le Cobalt et l’Argent sont les trois produits qui contribuent toujours pour près de 67% au chiffre d’affaires du groupe. Parallèlement, le résultat d’exploitation a baissé, comparativement à l’année 2000, de 41,9% à 372,4 millions de dirhams. Le niveau de ce résultat traduit essentiellement une baisse des cours des métaux sur le marché international et au recul conjoncturel de la production à la mine de Guemassa. De même, il reflète une hausse sensible des dotations aux amortissements, liée au démarrage du projet Akka .
Le résultat net consolidé ressort quant à lui à 260,3 millions dirhams en baisse de 49,3% par rapport à l’année 2000. Le résultat net part du groupe s’établit pour l’année 2001 à 204 millions de dirhams contre 396,3 millions de dirhams un an auparavant. Il a enregistré un recul de 48,5%.
Le groupe compte distribuer au titre de l’année 2001 un dividende de 14 dirhams.
La contribution d’Immiter au résultat net consolidé du groupe a été la plus forte. Elle a atteint 50,8% parmi celle des différentes sociétés du groupe. En effet, Immitter a réalisé un résultat net de 223 millions dirhams, en augmentation de 87,7%. Cette performance est obtenue essentiellement grâce à la réintégration des réserves puisque le résultat d’exploitation a accusé une baisse de 13,5% à 177,8 millions de dirhams. Par ailleurs, le groupe Managem poursuivra en 2002 ses projets de développement tant au niveau national qu’international.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *