Managem : Un chiffre d’affaires consolidé en hausse de 16%

Managem : Un chiffre d’affaires consolidé en hausse de 16%

Selon le conseil d’administration de Managem, le chiffre consolidé s’est élevé durant le premier semestre 2008 à 1,371 milliard DH. Un chiffre en hausse de 16 % par rapport à celui enregistré au premier semestre 2007, grâce à la progression du chiffre d’affaires des produits de Managem notamment le cobalt (+58%),  l’argent (+68%), ainsi que le zinc et le cuivre de CMG (respectivement +203% et +47%). Une progression tirée par l’effet combiné de l’augmentation de volumes (+22%) et des prix de vente en USD/oz (+56%).
Les comptes au premier semestre 2008 de Managem ont été livrés, vendredi 24 octobre, lors d’une conférence de presse tenue à Guemaza, à Marrakech.
Par ailleurs, plusieurs éléments ont impacté négativement le chiffre d’affaires consolidé, a indiqué Lhou Maâcha, membre du comité de direction de Managem, lors de cette conférence de presse. Il s’agit de la baisse du taux de change dollar/dirham (-13%), de la dégradation du cours du zinc (-37%), du recul des volumes vendus de cuivre d’Akka, dû au temps alloué aux essais de traitement du minerai provenant des nouveaux gisements ainsi que la sous-activité momentanée au niveau de la mine d’El Hammam suite à l’inondation connue en octobre 2007. Concernant le résultat d’exploitation courant de Managem, ce dernier s’élève à 194,5 MDH contre 188,1 MDH, réalisé pendant la même période de l’exercice précédent. Cette évolution résulte de l’effet combiné de la hausse du chiffre d’affaires (+93 MDH) atténué par l’augmentation des coûts de production et des amortissements (+32 MDH).
La baisse des gains sur instruments financiers, conjuguée à la baisse des impôts de 60,8 MDH ont pesé négativement sur le résultat net consolidé qui s’est établi à 73 MDH, en recul de 72 % par rapport au 1er semestre 2007. Le résultat net part du groupe s’élève à 88,3MDH ; il reflète l’évolution du résultat net consolidé. Sur le plan de la recherche géologique, en particulier pour l’argent, le cobalt et le cuivre d’Akka, le premier semestre 2008 à été marqué par de très bonnes performances. Pour le cuivre, les réserves ont augmenté de +25% par rapport fin 2007.  Selon le comité de direction, les priorités du 2ème semestre 2008, en terme de développement, concerneront le lancement de l’étude d’augmentation de la capacité à Imter, le maintien d’un rythme soutenu de recherche et l’exploitation, aussi bien sur le plan national, qu’international, ainsi que le lancement de la construction du projet Bakoudou au Gabon. On note également dans cette même perspective, la finalisation de l’étude de faisabilité du projet Pumpi en RDC permettant de produire du Cobalt et du cuivre et le lancement des études de développement et de diversification dans l’hydrométallurgie.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *