Managem : Un chiffre d’affaires en hausse de 5% en 2019

Managem : Un chiffre d’affaires en hausse de 5% en 2019

L’augmentation de la production a porté ses fruits

Cette augmentation intervient malgré une conjoncture marquée par une forte baisse des cours de vente soit un repli de 49% pour le Colbat, de 9% pour le Zinc et de 7% pour le cuivre.

«Le Groupe Managem est plus que jamais mobilisé pour mettre en œuvre de façon responsable, tous les moyens disponibles afin de préserver la santé et la sécurité de ses collaborateurs». C’est en ces termes que le Groupe Managem exprime sa mobilisation face à la crise sanitaire que connait le pays. Le Groupe qui réitère son engagement à  contribuer à la réduction de l’expansion de la pandémie du COVID-19 à l’échelle national et autour de ses zones d’activités, vient de dresser le bilan de son activité au titre de l’exercice 2019. Il ressort que les efforts consentis en termes d’augmentation de la production ont été fructueux.

Grâce à cette montée en puissance, Managem a réussi à consolider son chiffre d’affaires. Les comptes arrêtés à fin 2019 démontrent la pertinence de cette orientation. On relève ainsi une performance financière marquée par une hausse de 5% du chiffre d’affaires qui s’est établi à 4,55 milliards de dirhams au titre de l’exercice 2019. Cette augmentation intervient malgré une conjoncture marquée par une forte baisse des cours de vente soit un repli de 49% pour le Colbat, de 9% pour le Zinc et de 7% pour le cuivre.

En commentant la hausse du Chiffre d’affaires, Managem l’attribue à la hausse de 33% de la production du Colbat et ce suite à l’extension des capacités de production des unités hydro-métallurgiques. Autre facteur clé relevé on cite la production de l’or ayant triplé avec la montée en puissance de l’activité au Soudan. Aussi la production de l’Argent a nettement progressé durant l’exercice 2019 marquant une hausse de 23%. Par ailleurs, Managem fait ressortir dans sa communication financière une baisse du résultat d’exploitation. Un repli qui, selon le Groupe, intervient sous l’effet des éléments non récurrents et au contexte baissier des cours des métaux. A cet effet, l’excédent brut d’exploitation s’est situé autour de 1,12 milliard de dirhams en baisse de 15% comparé à la même période de l’année passée.

«Les efforts au niveau des cash-costs combinés à l’augmentation des volumes produits se sont traduits par un gain global de 300 millions de dirhams, réduisant significativement l’impact de la baisse des cours évalué à 600 millions de dirhams», peut-on relever de Managem qui souligne un impact négatif global de l’ordre de 350 millions de dirhams au niveau du résultat net part du groupe établi à -427 millions de dirhams. Managem indique par ailleurs poursuivre sa stratégie de croissance africaine orientée vers le développement des projets de grandes tailles visant à donner une nouvelle dimension au Groupe Managem déploie dans ce sens un programme d’investissements soutenu et table d’atteindre à court et moyen termes des concrétisations notables. Ces projets sont axées sur une  nouvelle extension de capacité de la mine de Gabgaba au Soudan. L’objectif étant d’atteindre une production annuelle  de 3 tonnes d’or à moyen terme.

Parmi les chantiers ouverts figure également l’achèvement de la construction du projet aurifère Tri-K avec un démarrage de la production en 2021 et un objectif de production nominale de 3,5 tonnes d’Or par an. A cela s’ajoute également la  finalisation de l’étude de faisabilité du projet cuprifère Tizert dont les ressources estimées atteignent plus de 650 000 millions de tonnes de Cuivre ainsi que le démarrage de la production du grand projet Cobalt-Cuivre Pumpi en RDC réalisé en partenariat avec Wanbao mining pour un investissement de 560 millions de dollars.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *