Management au féminin

Peut-on parler d’un style de gestion au féminin ? Même s’il est difficile de répondre d’une manière tranchée, une évidence s’impose tout de même : comme ce n’est pas encore facile pour les femmes d’atteindre des postes de responsabilité, il est facile de déduire qu’elles sont extrêmement qualifiées pour s’y rendre. Chez nous au Maroc, et malgré les discours ambiants sur la parité, la situation reste assez décourageante: plus on monte dans la hiérarchie, moins on trouve de femmes. Le modèle dominant de management reste largement inspiré de valeurs masculines. Le syndrome du guerrier menant ses troupes à l’assaut prime dans nos entreprises.
Globalement, en matière de gestion, ce qu’il y a de commun entre femme et homme, c’est l’art de manager : créer une cohésion d’équipe, de faire partager des missions et des projets. Ils ont aussi en commun ce qui fait le quotidien de toute entreprise: mener des réunions, des entretiens, développer un savoir-faire relationnel, une écoute des besoins, des objectifs…Mais les valeurs professionnelles changent.
Depuis quelques années, des concepts nouveaux de management, comme le management participatif prônent le partage du pouvoir, l’incitation à l’initiative, l’écoute et l’importance du bien-être individuel comme facteur d’efficacité globale. Pour de nombreux sociologues, ces valeurs montantes dans le monde professionnel moderne sont féminines. En outre, plusieurs études dans le domaine des ressources humaines ont montré que les femmes managers n’ont pas le même mode de fonctionnement que les hommes. Elles ont des valeurs d’écoute, d’intuition et de diplomatie. Affectivité, sens du travail en équipe sont également parmi les atouts reconnus aux femmes managers.
Ces études relèvent que les femmes sont souvent plus sensibles aux conditions de travail, plus dans l’équipe que dans l’individualisme, et dans l’harmonie que dans la compétition. Les femmes gestionnaires attachent également de l’importance à des caractéristiques spécifiques de leur personnel : la compétence professionnelle, la loyauté, le travail acharné, la capacité de vision, les habiletés de gestion et le souci du développement continu. La notion d’équipe est au coeur de leur gestion. Pour les femmes managers, l’esprit d’équipe crée la cohésion et favorise le climat de travail. Elles prônent également le sens de l’entraide. De plus, elles sont plus sensibles à la conciliation entre travail et famille. Réconfortant.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *