Marché américain et normes

La signature d’un accord de libre-échange est une chose. Connaître les modalités de son fonctionnement en est une autre. C’est parce que l’information est un élément décisif de la faisabilité de l’accord de libre-échange négocié entre le Maroc et les Etats-Unis, qu’un important volet d’assistance technique a été prévu.
L’un des objectifs premiers de l’accord de libre-échange est le développement des échanges commerciaux entre les deux pays. Ce développement passe par la connaissance et le respect des normes techniques par les exportateurs des deux pays. Coordonnée par l’ambassade des Etats-Unis à Rabat, ce volet se traduit, dans un premier temps, par une série de séminaires d’informations au profit des opérateurs marocains.
Un autre programme d’assistance technique, spécifiquement centré sur les normes, a été également élaboré en liaison étroite avec le ministère marocain de l’Industrie et le ministère américain du Commerce.
Déjà, une délégation interministérielle marocaine de 11 experts est partie en mission aux Etats-Unis le 15 avril. Invitée par le gouvernement américain, la délégation a pour objectif de mieux comprendre le système américain de normalisation, notamment dans les domaines textiles et alimentaires. Cette première mission, financée et organisée par le gouvernement américain, sera suivie dès mai prochain par une seconde mission sur les normes aux Etats-Unis, dont bénéficieront cette fois dix industriels marocains du secteur de l’équipement automobile. Ces industriels se rendront à Washington et dans l’Etat du Michigan, Etat où se trouve concentrée l’industrie automobile américaine. Comme la première, cette seconde mission sera entièrement financée et organisée par le gouvernement américain.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *