Marché automobile en 2012 : Un très bon millésime

Marché automobile en 2012 : Un très bon millésime

On ne cessera de le répéter, c’est une année record pour le marché marocain. Et ce n’est pas fini ! Année Salon, démantèlement tarifaire, promotions de fin d’année… toutes les occasions étaient bonnes pour acheter,  d’ailleurs la barre symbolique des 100.000 véhicules annoncée par les importateurs en début d’année a largement été dépassée.
En enregistrant près de 14.000 ventes cette année, l’Auto Expo a battu le record de l’année 2008 grâce aux nouveautés présentées mais également aux différentes offres promotionnelles et de financement auxquelles les visiteurs ont eu droit. Les unités écoulées pendant la dizaine casablancaise ont permis au marché d’afficher un cumul de plus de 54.000 véhicules à fin mai, soit une croissance de plus de 17% par rapport à l’année dernière. D’ailleurs ce chiffre de croissance nous le retrouvons sur plusieurs mois de l’année. Se plaignant toujours des tarifs élevés de douane, les marques asiatiques réussissent tout de même une belle année à l’instar de Hyundaï qui figure dans le top 5 et qui a enregistré des croissances à deux chiffres tout au long de cette année. Le trio de tête, quant à lui, est resté inchangé, avec Dacia, Renault et Peugeot qui ont dominé le marché cette année. Les voitures de luxe ont également réalisé de bons chiffres cette année, toujours avec les trois marques allemandes Audi, BMW et Mercedes qui se disputent la première marche du podium et qui enchaînent les présentations de nouveaux modèles pour s’attirer les faveurs d’une clientèle de plus en plus choyée.
Toujours dans la catégorie des voitures de luxe, Jaguar a réalisé une croissance à 3 chiffres cette année en écoulant plus de 200 voitures. Une performance réalisée, entre autres, grâce aux prix affichés pour la XF qui est devenue le modèle-phare de la marque sur notre marché. Autre marque anglaise qui a cartonné cette année c’est bien évidemment Land Rover avec son Range Rover Evoque dont le succès a dépassé toutes les attentes. Les importateurs peuvent donc être satisfaits de voir leurs efforts récompensés, reste maintenant à savoir comment le marché va se comporter en début d’année et s’il réussira à égaler ou, encore mieux, dépasser les chiffres réalisés cette année ?n

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *