Marché boursier : 13,86 milliards DH échangés au 1er trimestre

Marché boursier : 13,86 milliards DH échangés au 1er trimestre

Net rebond des échanges boursiers aux trois premiers mois de l’année. Le volume global a enregistré une croissance à trois chiffres au premier trimestre de l’année. 13,86 milliards de dirhams ont été réalisés sur cette période à la fois sur le marché central et le marché des blocs. Cette valeur s’inscrit en hausse de 106% par rap-port à la même période de l’année précédente. Dans une récente publi-cation du «Profil des investisseurs en Bourse», l’Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC) fait savoir que le compartiment action reste dominant. Il représente en effet 96% du volume. Le comparti-ment obligataire ne constitue, quant à lui, que 4% du volume échangé. Au niveau du marché central, le volume global des actions échangées au pre-mier trimestre 2017 s’est élevé à 12,529 milliards de dirhams contre 5,28 milliards de dirhams à la même période de l’année passée.

La hausse relevée dans ce sens est de 136,90% par rapport à la même période de l’année passée. «Près de 35% de ce volume revient aux Organismes de placement collectif en valeurs mobi-lières (OPCVM), suivis des personnes morales marocaines, des personnes physiques marocaines et des per-sonnes morales étrangères avec des parts respectives de 26%, 24% et 9%», relève-t-on de la publication de l’AMMC. S’agissant de la ventilation des volumes des achats par catégorie d’investisseurs il ressort que près de 41% de ce volume revient aux Orga-nismes de placement collectif en valeurs mobilières (OPCVM). Leurs achats sont estimés à 5,08 milliards de dirhams, soit un pic de 305,38% par rapport au premier trimestre 2016. Le volume d’achat des personnes morales marocaines a atteint à fin mars 3,05 milliards de dirhams contre 2,48 milliards de dirhams auparavant.

La hausse est évaluée dans ce sens à 22,86%. Leur part est estimée à 24%. Elle est identique à celle des personnes physiques marocaines dont les achats ont pro-gressé de 437,31% pour une valeur de 2,98 milliards de dirhams. Les personnes morales étrangères ont effectué des achats de l’ordre de 1,07 milliard de dirhams, en hausse de 19,24%. Leur part dans la structure des globale des échanges est de 8%. Les achats des personnes physiques étrangères se sont élevés à 82,52 millions de dirhams au moment où ceux des opérations exécutées via le réseau bancaire ont atteint les 250 millions de dirham, représentant res-pectivement des parts de 1 et 2%. En ce qui concerne les ventes, la répar-tition par catégorie d’investisseurs reste relativement la même.

Les ventes des OPCVM arrivent en tête détenant ainsi une part de 30%. Les transactions effectuées dans ce sens s’élèvent à 3,73 milliards de dirhams en amélioration de 117,05%. En deu-xième position arrivent les personnes morales marocaines avec une part de 28%. Le volume vendu par cette catégorie d’investisseurs dépasse les 3,5 milliards de dirhams contre 1,79 milliard de dirhams une année auparavant. Il s’est ainsi apprécié de 98,79%. Les ventes des personnes physiques marocaines ont atteint au premier trimestre 2,92 en amélioration de 331,28%. Leur part dans la structure des ventes est de 23%.

Les personnes morales étrangères se taillent la même part que celle des opérations exécutées via le réseau bancaire (RES), soit 9% chacune. Du côté du marché obligataire, l’AMMC indique que l’ensemble des transactions a été opéré sur le marché des blocs. Le volume des échanges a totalisé près de 514 millions de dirhams. Ce montant est drainé à parts égales par les OPCVM et les personnes morales marocaines.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *