Marché boursier : 14,18 MMDH échangés à fin juin

Marché boursier : 14,18 MMDH échangés à fin juin

Une hausse de 30% au deuxième trimestre

Les échanges boursiers continuent de progresser. Au deuxième trimestre de l’année, le volume global a enregistré une croissance à deux chiffres. 14,18  MMDH ont été réalisés sur cette période à la fois sur le marché central et le marché des blocs. Cette valeur s’inscrit en hausse de 30% par rapport à la même période de l’année précédente. Dans son dernier rapport sur le «Profil des investisseurs en Bourse», l’Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC) fait savoir que le compartiment action a raflé la quasi-totalité des transactions. Il représente en effet 99,6% du volume. Le compartiment obligataire a vu sa part rétrécir de 4% au premier trimestre à 0,4% au deuxième du volume échangé.

Au niveau du marché central, le volume global des actions échangées au deuxième trimestre 2017 ressort pratiquement stable par rapport au volume atteint à la même période de l’année précédente. Il s’est élevé à 9,39 MMDH en léger retrait (-0,4%) comparé au deuxième trimestre 2016.  «Près de 43% de ce volume revient aux personnes morales marocaines, suivies des Organismes de placement collectif en valeurs mobilières (OPCVM), des personnes morales étrangères et  des personnes physiques marocaines avec des parts respectives de 34, 11 et 10%», relève-t-on de la publication de l’AMMC.  S’agissant de la ventilation des volumes des achats par catégorie d’investisseurs, il ressort que près de 42% de ce volume revient aux OPCVM. Leurs achats sont estimés à 3,96 milliards de dirhams, soit un pic de 126,7% par rapport au même trimestre de l’année précédente. Le volume d’achat des personnes morales marocaines a atteint à fin mars 3,21 MMDH représentant une part de 34% des achats. Ce volume s’inscrit en revanche en baisse de 41,4% par rapport à la même période de l’année passée et en hausse de 5,2% par rapport au premier trimestre de l’année en cours. 

Les achats des personnes morales étrangères se sont également rétractés en glissement annuel. Cette catégorie d’investisseurs a effectué des achats de l’ordre de 1,2 milliard de dirhams, en hausse de 12,4% par rapport aux trois premiers mois de l’année et en baisse de 24,4% par rapport au deuxième trimestre 2016. Leur part dans la structure globale des échanges est de 13%%. Les achats des personnes physiques marocaines se sont élevés à 925 MDH, en amélioration de 88,2% comparé à la même période de l’année précédente. Ils totalisent une part de 10% dans la structure globale des achats au moment où les transactions effectuées par les personnes physiques étrangères ne dépassent pas les 0,3%, soit un montant global de 23 MDH. Les opérations exécutées via le réseau bancaire ont atteint les 74 MDH, conservant la même part qu’au premier semestre, soit 1% du volume global des achats réalisés à fin juin.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *