Marché boursier : 7 milliards de dirhams échangés à fin septembre

Marché boursier : 7 milliards de dirhams échangés à fin septembre

Un pic de 30% relevé au troisième trimestre

Les échanges ayant filtré par le marché central s’établissent à 5,5 milliards de dirhams représentant une part de 79% du volume global.

Les échanges sur le marché boursier reprennent de plus belle. Un net rebond a été observé au troisième trimestre de l’année. Un pic de 30% a été enregistré à fin septembre 2019 faisant ainsi porter le volume des échanges à 7 milliards de dirhams contre 5,4 milliards de dirhams réalisés à la même période de l’année précédente. C’est ce que relève l’Autorité marocaine du marché des capitaux (AMMC) dans son dernier rapport sur le profil des investisseurs en Bourse. Les échanges restent portés par le compartiment central. Les échanges ayant filtré par le marché central s’établissent à 5,5 milliards de dirhams représentant une part de 79% du volume global.

Les parts restantes (21%) concernent les transactions de gré à gré. Ces dernières se sont chiffrées à 1,5 milliard de dirhams au troisième trimestre de l’année. S’agissant des profils des investisseurs, l’AMMC souligne dans son analyse que les OPCVM concentrent 45% du volume transigé sur le marché action du compartiment central. Ils marquent ainsi une progression de 17% par rapport au trimestre précédent et de 8% comparé à la même période de l’année. Les personnes morales arrivent en deuxième position. Le poids dans les échanges s’est rétracté passant ainsi de 55% au deuxième trimestre à 22% à fin septembre 2019.

L’AMMC souligne par ailleurs que «les personnes morales étrangères et les personnes physiques marocaines ont drainé des parts respectives de 18% et 9% au troisième trimestre». Par ailleurs la répartition des achats par catégorie d’investisseurs sur le marché central fait ressortir une prédominance des OPCVM. Ces derniers accaparent 60,8% des achats réalisés au troisième trimestre, soit des transactions de l’ordre de 3,33 milliards de dirhams. Les personnes morales marocaines détiennent 16,1% des parts totalisant à fin septembre 882 millions d’achats sur le marché central. Les personnes morales étrangères ont réalisé des transactions de 792 millions de dirhams représentant ainsi des parts de l’ordre de 14,4%.

Par ailleurs, le marché obligataire a enregistré au troisième trimestre de l’année un volume transactionnel de 207 millions de dirhams. il a été intégralement réalisé sur le marché de blocs et partagé à parts égales entre les OPCVM et les personnes morales marocaines. A noter que la Bourse des valeurs de Casablanca s’est bien comportée au troisième trimestre de l’année. Les principaux indicateurs de la place étaient au vert. Le Masi et le Madex se sont inscrits en hausse. Ils se sont redressés respectivement de 1,997 et 2,18% par rapport au troisième trimestre de l’année passée et de 1,7 et 2% par rapport à début 2019. La capitalisation boursière s’est appréciée au troisième trimestre de 2,59% se situant ainsi autour de 594 milliards de dirhams contre 579 milliards de dirhams une année plus tôt.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *