Marché boursier : Plus de 65 MMDH d’échanges en 2017

Marché boursier : Plus de 65 MMDH d’échanges en 2017

Nette progression du volume global des échanges sur le marché boursier. La valeur échangée sur le marché central et bloc a atteint à fin 2017 les 65,53 milliards de dirhams contre 54,06 milliards de dirhams une année auparavant. La hausse relevée à cet égard est estimée à 21%.

Une ventilation qui n’a pas été impactée par le repli des échanges au quatrième trimestre de l’année. Le volume atteint au titre des trois derniers mois de 2017 a chuté de 1 milliard de dirhams par rapport à la même période de l’année passée se situant ainsi autour de 27,32 milliards de dirhams. C’est ce que l’on peut retenir du dernier rapport publié récemment par l’Autorité marocaine des marchés des capitaux (AMMC) relatif au profil des investisseurs en Bourse. L’analyse démontre que le compartiment actions reste dominant avec 98% du volume contre 2% pour le compartiment obligataire. L’AMMC observe dans ce sens une forte progression des transactions enregistrées durant l’année, notamment celles réalisées par les personnes physiques marocaines.

Leur volume a, en effet, doublé durant 2017 et ce pour la deuxième année consécutive. La valeur des transactions à l’achat a atteint les 8 milliards de dirhams contre 3,3 milliards de dirhams en 2016. Même progression à la vente, soit des échanges de 7,8 milliards de dirhams contre 3,9 milliards de dirhams une année plus tôt. La même tendance a été empruntée par les Organismes de placement collectif en valeurs mobilières (OPCVM) qui poursuivent leur trend haussier. Le volume d’activité des OPCVM a atteint à fin 2017 une valeur de 26,68 milliards de dirhams, achats et ventes confondus, grimpant ainsi de 66% par rapport à l’année précédente.

Toutefois, le bilan dressé au quatrième trimestre de l’année ne semble pas satisfaisant. Le volume des actions échangées sur le marché central, durant les trois derniers mois de l’année, se situe autour de 9,209 milliards de dirhams. Il s’inscrit en baisse de 27% par rapport à la même période de l’année précédente. Se référant au rapport de l’AMMC, près de 34% de ce volume revient aux OPCVM, suivis des personnes morales marocaines (32%), des personnes physiques marocaines (18%) et des personnes morales étrangères (12%).  Les échanges sur le marché obligataire, durant le 4ème trimestre 2017, ont totalisé, pour leur part, près de 675 millions de dirhams drainés à parts égales par les OPCVM et les personnes morales marocaines.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *