Marché boursier : Une semaine à deux rythmes

Le marché boursier fait vraiment dans le négatif, maintenant. Ainsi, les deux indicateurs clés de la place boursière ont-ils creusé de plus d’un point en territoire négatif, cassant en milieu de semaine avec l’impulsion haussière.
De fait, au 18 avril, le Masi affichait un repli de 1,59% à 14.554,55 points, alors que l’indice des valeurs les plus liquides, Madex, s’affaiblissait de 1,58% à 12.030,74 points. Ceci étant, les performances annuelles des deux indicateurs ont atteint, de manière respective, les 14,65% et 14,97%. Par ailleurs, en tête des plus fortes variations, Le Carton trace sa dernière ligne droite à la hausse . se redressant de 23,95%, cette valeur a atteint le prix de 310 dirhams contre 250,10 dirhams en début de semaine. En seconde place mais nettement plus loin, S.M Imiter s’est appréciée de 5,86% à 614 dirhams au lieu d’un précédent de 580 dirhams cinq séances plus tôt. De son côté, Maroc Leasing a décroché la troisième place, en hausse de 5,26% à 380 dirhams, et dépassant Sothema, en quatrième place, en progression de 3,86% à 914 dirhams au lieu de 880 dirhams.
En terme de baisse, Fertima s’est repliée de 10,69%, clôturant ainsi la semaine à 317,20 dirhams au lieu de 355,15 dirhams. Diac Salaf, dans ce contexte, s’inscrit sur la même tendance, en baisse de 8,55% à 155 dirhams contre 169,50 dirhams en début de semaine.
Sur le registre du tonus, Addoha s’est classée première dans le hit-parade des valeurs les plus actives de la semaine, avec un volume d’échanges de l’ordre de 1,115 milliard de dirhams. BMCE Bank, quant à elle, arrive en seconde position avec une masse de transactions de plus de 523 millions de dirhams. La troisième place, par ailleurs, est attribuée à la valeur ONA, avec un volume de 421 millions de dirhams, se classant devant Attijariwafa bank qui a enregistré un volume à 338 millions de dirhams, puis Itissalat Al-Maghrib avec 192 millions de dirhams d’échanges sur sa valeur.
Pour ce qui est des capitalisations, la plus forte est toujours celle d’Itissalat Al-Maghrib à 173,7 milliards de dirhams. Addoha, pour sa part, est seconde avec 63,5 milliards de dirhams, et devance Attijariwafa bank avec 61,9 milliards de dirhams, puis BMCE Bank avec 51,7 milliards de dirhams.
S’agissant des faits marquants, notons que la semaine dernière a été celle d’une série de convocations des actionnaires aux assemblées générales ordinaires. Il s’agit des actionnaires de Cosumar, d’Agma Lahlou Tazi, de la Centrale Laitière et de Lesieur Cristal.
Il faut citer, également, des déclarations de franchissement du seuil des 5% à la baisse dans le capital de Fertima de la part du FCP Sanad Actions,  Atlanta et Sanad, ce qui lui a valu, sûrement, l’évolution négative dont a fait preuve sa valeur. Notons aussi,  la clôture anticipée de la période de souscription de l’offre à prix ferme de l’opération Delattre Levivier, sans oublier l’annonce de l’introduction en Bourse de la société Delta Holding S.A.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *