Marché des engrais en Afrique : La 2ème édition «Argus Africa Fertilizer» démarre ses travaux à Marrakech

Marché des engrais en Afrique : La 2ème édition «Argus Africa Fertilizer»  démarre ses travaux à Marrakech

Le marché des engrais dans le monde se développe. En Afrique les besoins des agriculteurs et les enjeux pour le secteur de l’agriculture sont multiples.

C’est dans ce contexte que se tient du 27 février au 2 mars la deuxième édition de l’«Argus Africa Fertilizer». Dans le cadre de cette conférence, le Groupe OCP participe en force en mettant en avant le savoir-faire de l’entreprise dans le secteur des engrais. Cet événement réunit plus de 400 acteurs représentant les parties prenantes du secteur des engrais. Producteurs mondiaux, distributeurs régionaux, représentants d’institutions financières, ou encore ONG ont mis en avant les perspectives et les enjeux de l’agriculture en Afrique. Pour le continent les enjeux sont multiples. En effet, le continent englobe 60% des terres non cultivées dans la planète et le secteur de l’agriculture comporte pour la grande majorité des petits exploitants. Plus encore, 80% des exploitants disposent de moins de deux hectares.

Combinées, l’innovation digitale et l’agriculture constituent une opportunité pour les jeunes. Partant de là, le Groupe OCP a mis en avant lors de cet événement tout l’apport du digital dans le développement de l’agriculture. Applications innovantes, IA capables d’analyser les sols et faire des recommandations d’engrais, interagir directement avec l’agriculteur… tout cela a été rendu possible grâce aux nouvelles technologies. Au cours de cet événement, OCP met à l’honneur ce potentiel qu’il a déjà commencé à appliquer grâce à la R&D et aux dispositifs mis au profit des agriculteurs, notamment un peu partout dans le Maroc. Le Groupe mène également des programmes d’accompagnement visant donc les agriculteurs et leur offrant des produits adaptés à leurs sols et cultures et des solutions comme «OCP School Lab» et «Agribooster». Ainsi, OCP School Lab est une école itinérante qui dispense des formations aux agriculteurs afin de les sensibiliser aux bonnes pratiques agricoles. Ces écoles sont accompagnées par un laboratoire mobile d’analyse des sols qui permet de faire un diagnostic de fertilité des sols sur place.

«Al Moutmir» en est le parfait exemple. Ce dispositif mis en place par le Groupe depuis septembre 2018 «traduit la proposition de valeur d’OCP basée sur les services de vulgarisation en matière de recherche scientifique et d’innovation dans le secteur au profit de l’agriculteur», explique le Groupe ajoutant qu’il s’inscrit dans le cadre de la poursuite de l’engagement d’OCP pour contribuer à la transformation du secteur agricole et dans les pays qui vivent une transformation similaire. Cette offre du Groupe pour les agriculteurs comporte également des outils intégrant des unités de production innovantes comme le Smart Blenders, un centre d’appels, des capteurs et des objets connectés permettant d’analyser les données.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *