Marché monétaire : augmentation des taux

Les taux monétaires ont enregistré durant la période allant du jeudi 18 janvier au mercredi 24 janvier une détente significative en fin de période de la réserve monétaire pour atteindre des niveaux proches de 2,60%. Ensuite, le démarrage d’une nouvelle période a enregistré une nette hausse des taux monétaires suite à  l’effet de la constitution de la RMO (Réserves monétaires obligatoires) en début de période, et  de la hausse significative de la moyenne requise (RMO) de 1.2 milliard. Dans ce contexte, les taux monétaires ont rebondi à des niveaux au-dessus de 3,00%, comme en témoigne un TMP (Taux moyen pondéré) de 3,13% en date du 23 janvier.
Nous soulignons que les premiers signes du retard dans la RMO ont commencé à apparaître avec un déficit de 8,3 milliards de dirhams en date du 23/01; poussant le système à être de plus en plus emprunteur. Par ailleurs, l’environnement monétaire est resté ponctué par les interventions de la banque d’émission par le biais des reprises de liquidités, pour un volume repris de 5,6 milliards de dirhams durant la semaine du 18 au 25 janvier. Le niveau de la demande demeure élevé comparée à la dernière adjudication CT; cette situation dénote de l’intérêt qu’accordent les investisseurs aux maturités refuges, en l’occurrence le 52 semaines qui s’accapare le plus gros volume de l’offre; 3,7 milliards de dirhams. Sur une demande globale de 5,2 milliards de dirhams, le Trésor a adjugé un montant relativement faible de 50 millions, soit un taux de satisfaction de 1%. Cette levée dérisoire traduit la volonté du Trésor de marquer symboliquement la maturité 52 semaines et de boucler sereinement son programme de financement du mois de janvier.
A l’issue de cette séance adjudicataire CT, le 13 semaines a été demandé à 2,85%, le 26 semaines dans une fourchette de [2,85%-2,90%], et enfin le 52 semaines perd 2,7 points à 2,885%. On signale dans ce sens qu’au terme du mois de janvier 2007, le Trésor a levé un montant de 7,5 milliards de dirhams, soit une levée nette de 2,7 milliards.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *