Marchés : Les indices et les valeurs retrouvent le nord

Serait-ce une reprise de l’euphorie de la scène boursière ou simplement une hausse momentanée? En tout état de cause, les faits sont là : Les indices casablancais ont marqué une deuxième hausse, à l’issue de cette semaine. Le Masi, qui s’est apprécié de 4,81% a pu ramener sa performance annuelle au seuil des 27%; plus précisément 26,76%. Le Madex, pour sa part, a fait de même en se hissant de 4,90%, pour comptabiliser une variation annuelle de 27,36%. Adoptant le même tonus, les valeurs du marché central ont affiché, elles aussi, des hausses remarquables. En tête de peloton, Lesieur Cristal, en une séance, a valorisé son titre de 22,01% pour qu’il passe de 390,95 dirhams à 477 dirhams. Deuxième au classement du marché central, Auto Nejma s’est apprécié de 19,01%, lui aussi en une séance avec un volume d’échanges de 313,2 mille dirhams. c’est le ticker SRM qui s’est classé en troisième lieu , ayant affiché une progression de 17,19% qui relève la valeur de 698 dirhams à 818 dirhams. Bonne nouvelle. Les baisses se sont amoindries, quantitativement et même qualitativement. Sur les six valeurs au régime des baisses, Fertima a été fait la plus touchée en se repliant de 5,13%, suivie de loin par les tickers SCE (-0,56%), CLT (-0,41%); GAZ (-0,16%), SOT
(-0,12%) et EQD (-0,11%). En terme de valeurs les plus actives de la semaine, l’ONA a été celle qui a fait preuve de plus de «punch», avec un volume d’échanges de 526,2 millions de dirhams, suivie par Ittissalat Al Maghrib signant une masse de transactions de 213,1 millions de dirhams, puis Addoha avec 206,7 millions de dirhams, Attijariwafa bank totalisant 199,9 millions de dirhams et dominant son concurrent BMCE avec 188,1 millions de dirhams échangés.
Sur le top ten des plus fortes capitalisations, c’est encore et toujours Ittissalat Al Maghrib qui règne en première place du podium, armée d’une capitalisation de l’ordre de 121,3 milliards de dirhams. En seconde place, siège Attijariwafa bank ayant cumulé 57,9 milliards de dirhams, surplombant la BMCE avec son cumul de 44,8 milliards de dirhams. Par ailleurs, à l’issue de cette semaine, le secteur de l’emballage a fait preuve de grand dynamisme. En atteste son amélioration de 22,01% qui tire la performance annuelle de ce secteur à 142,19%. L’activité de l’équipement, l’électronique et l’électrique est tout aussi notoire, quoique pas équivalente à l’emballage. Ce secteur s’est relevé de 11,59% pour améliorer sa variation annuelle à 92,61%. La troisième place est adjugée au bâtiment et matériaux de construction qui se sont hissés de 9,11% justifiant d’une performance annuelle de 48,46%.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *