Marina Bay se remet en selle

Marina Bay se remet en selle

Mieux vaut tard que jamais. Le projet «Marina Bay » devrait obtenir incessamment son autorisation de construire. Les partenaires, qui attendent cette délivrance avec impatience, en profitent pour démentir les informations faisant état de possibles malentendus, voire des tensions.  Suite à des retards plus ou moins importants observés dans le plan initial, les spéculations ont été nombreuses sur le sujet. S’il y a eu retard, explique le communiqué commun diffusé par les différentes, parties il est lié en partie aux études.
Comme tout projet de cette envergure, une phase d’étude longue et approfondie a procédé le lancement opérationnel, afin de confirmer la faisabilité et les techniques de construction à mettre en œuvre pour la réalisation d’un projet unique au Maroc pour son intégration entre l’élément aquatique et le bâti.
Rappelons que le projet Marina Bay – Les Résidences des Iles est réalisé par la société immobilière La Cité du Lac, joint-venture fondée sur un partenariat entre la compagnie espagnole Samaniego et le groupe marocain Emteyco (à travers sa filiale IBA). Le projet s’appuie sur l’expertise du cabinet d’architecture Jamal Lamiri Alaoui. Il mobilisera un investissement de 1,5 milliards de dirhams et créera près de 50 emplois directs et 850 emplois indirects. A terme, le complexe apportera à l’axe Rabat-Casablanca une dose d’animation et d’attractivité recherchée depuis les années 70. Situé à mi chemin entre Casablanca et Rabat, Marina Bay – Les Résidences des Iles est un concept exclusif au centre de Bouznika Bay, formant le long de l’oued Bouznika un véritable village résidentiel organisé sur environ 12 hectares en plusieurs îles à l’atmosphère tropicale entourées d’un plan d’eau de mer de 3,7 hectares.
Le projet intègre également une marina aux pieds des habitations et une zone commerciale et de loisir aménagée en corniche sur le port de plaisance qui constituera un pôle d’animation permanente toute l’année. «Pour mener à bien ce superbe projet créateur de valeur, tant pour la partie marocaine qu’espagnole, a déclaré M. José Luis Matute, président de La Cité du Lac, nous travaillons au coude-à-coude dans l’objectif commun de participer au développement touristique du Maroc dans une parfaite ambiance de collaboration et de respect mutuel. » La précommercialisation  déjà lancée rencontre un succès certain et la livraison de la première tranche résidentielle est programmée pour le début de l’année 2007. Pourvu que, d’ici là, le sésame tant attendu soit délivré. Pour prouver leur bonne entente, les différentes parties intéressées par le projet tiennent aujourd’hui une conférence de presse destinée à prouver que tout est au beau fixe.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *