Marketing et communication : L’Association «Les Impériales» met la lumière sur les marques au Maroc

Marketing et communication : L’Association «Les Impériales» met la lumière sur les marques au Maroc

Sous le Haut patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, «Les Impériales», rendez-vous incontournable des professionnels du secteur du marketing, de la communication, des médias et du digital, reviennent pour une 3 ème édition.

Avec une nouvelle formule élaborée par l’association, l’événement se tient jusqu’au 27 janvier sous le thème «Les nouveaux défis des marques au Maroc» en partenariat avec le ministère de la culture et de la communication.

Les Impériales 2019 proposent un programme riche avec diverses activités qui remplissent l’agenda de cette 3ème édition. Une exposition, des keynotes, des workshops et des prix à décerner permettent d’établir une rétrospective du passé, de comprendre les problématiques du présent et de construire le marché du futur.

Ainsi les participants ont l’opportunité de visiter le Musée de la publicité, d’assister à la projection Les Étoiles, de participer aux workshops & trainings, aux débats et au job-dating. Les annonceurs et les publicitaires peuvent remporter les prix «Les Étoiles», attribués pour célébrer les talents et les campagnes qui se sont démarquées en 2017 et 2018. En présence d’invités et de participants nationaux et internationaux, «Les Impériales 2019» seront l’occasion de mettre en relation offreurs et demandeurs de solutions.

L’objectif étant de créer des partenariats dépassant nos frontières et participer à un meilleur développement du secteur des métiers du marketing, de la communication, des médias et du digital au Maroc. Ce secteur est constitué aujourd’hui de plus de 8.500 entreprises de différentes tailles, qui drainent un chiffre d’affaires annuel s’élevant à 12 milliards de dirhams. Il est l’un des pivots de l’économie marocaine de par sa contribution au développement des différents opérateurs, entreprises et organismes et, in fine, au développement socio-économique du pays. Il a toujours été pourvoyeur d’emploi dont certaines ressources participent à la consolidation du capital immatériel du Maroc.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *