Maroc-Amérique Latine : Pour plus d’échanges

Les participants à ce colloque, organisé à Rabat, ont été unanimes à relever les résultats positifs de  la tournée historique de SM le Roi Mohammed VI en Amérique Latine (24 nov-7déc), qui, ont-ils rappelé, a permis de donner une nouvelle dynamique aux  relations entre le Maroc et les pays visités (Mexique, Brésil, Pérou, Chili et  Argentine) avec notamment la signature de plusieurs accords bilatéraux dans les  domaines politique, économique, commercial et culturel.
Ils ont également indiqué que les accords de libre-échange signés par le  Maroc avec l’Union européenne, les pays arabes (accord d’Agadir) et les  Etats-Unis et ceux conclus par les pays d’Amérique Latine sont de nature à  contribuer à accroître le niveau des échanges entre les deux parties et  promouvoir les investissements, surtout que le Royaume est le pays arabe le  plus proche géographiquement de la zone.
Sur le plan diplomatique, les intervenants ont souligné l’importance de  l’échange des visites de délégations gouvernementales et parlementaires entre  les deux parties qui permettent, ont-ils précisé, de renforcer les relations  déjà existantes et de contribuer au rapprochement à la compréhension mutuelle,  et ce malgré l’éloignement géographique. Les participants à cette rencontre ont évoqué, dans ce contexte, la  désignation du Maroc comme membre observateur au sein du Parlement  latino-américain et du Parlement andin, l’organisation à Marrakech, en mars  2005, de la conférence ministérielle préparatoire du 1er sommet Monde  arabe-Amérique Latine, tenu en mai dernier à Brasilia et le choix porté sur le  Royaume d’abriter le deuxième sommet  Monde arabe-Amérique Latine en 2008. 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *