Maroc-Australie : Vers une coopération plus renforcée dans l’agriculture et la pêche maritime

Maroc-Australie : Vers une coopération plus renforcée dans l’agriculture et la pêche maritime

«Le gouvernement de l’État de Victoria a montré un grand intérêt à accompagner le Maroc dans son développement agricole et halieutique».

C’est ce qu’a confirmé Aziz Akhannouch, ministre de l’agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, en marge de sa rencontre, lundi 4 février à Melbourne, avec son homologue australienne Jaclyn Symes. Les deux ministres ont, en effet, discuté des modalités de renforcement de la coopération bilatérale dans les secteurs de l’agriculture et de la pêche maritime.

Cette rencontre a permis à la partie marocaine de s’informer sur l’expérience australienne dans les domaines de la formation, de la recherche et de la biosécurité, en plus des projets de développement, tels que l’aquaculture et le développement des marchés de poisson. «L’Australie adopte une vision très axée sur la qualité des produits et la biosécurité, des aspects qui intéressent particulièrement le Maroc», affirme dans ce sens M. Akhannouch.

Du côté australien, Jaclyn Symes a noté que Canberra et Rabat accordent un intérêt particulier au développement de l’agriculture et de la pêche maritime, deux secteurs porteurs des économies des deux pays. «Un tel développement passe nécessairement par l’innovation et l’adoption des nouvelles technologies. Ces deux composantes constituent des conditions sine qua non pour assurer la prospérité de ces filières», assure à cet effet la ministre australienne. Outre la rencontre avec Mme Symes, la délégation marocaine a visité notamment le centre Agri-Bio dédié à la recherche et aux technologies agricoles et la société Mainstream, le leader australien en technologies et systèmes d’aquaculture. La journée a également été marquée par plusieurs rencontres B2B pour les professionnels marocains avec les opérateurs australiens, notamment à la Chambre de commerce et d’industrie arabo-australienne. Rappelons que Aziz Akhannouch est accompagné d’une importante délégation composée de Mbarka Bouaida, secrétaire d’État chargée de la pêche maritime, du président de la Fédération des chambres de commerce, des présidents des Chambres d’agriculture et des pêches maritimes, des professionnels des deux secteurs et de responsables des départements de l’agriculture et de la pêche maritime.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *