Maroc-Canada : libéralisation du transport aérien entre les deux pays

La déclaration maroco-canadienne relative à l’accord de libéralisation du transport aérien entre les deux pays est un moyen pour encourager la concurrence dans le domaine des transports, a affirmé mardi le ministre d’Etat canadien des Transports, Rob Merrifield. «Les voyageurs à destination ou en provenance du Maroc pourront profiter de tarifs et de services plus concurrentiels», a souligné le ministre dans une déclaration à la MAP, à l’issue de la signature de cette entente qui permettra aux transporteurs aériens des deux pays d’offrir des services aériens réguliers vers plus de destinations sur l’autre territoire. «Grâce à cet accord, les transporteurs aériens pourront ajuster plus facilement leurs tarifs afin de répondre aux conditions actuelles du marché», a jouté le ministre canadien, soulignant, par ailleurs, que «les transporteurs aériens pourront aussi avoir recours aux vols d’autres compagnies pour offrir des services aériens» (services en partage de codes). Une fois ratifié, ce texte remplacera l’accord de transport aérien bilatéral conclu en 1975 entre le Canada et le Maroc. La conclusion de cet accord élargi offrira ainsi aux deux pays de nouvelles opportunités d’affaires et consolidera davantage les relations économiques et commerciales bilatérales. Lors de la cérémonie de signature, le ministre de l’Equipement et du Transport, Karim Ghellab, et son homologue canadien ont souligné que cet accord est de nature à renforcer les relations bilatérales et mettre en place un support à tout accord commercial bilatéral visant à consolider davantage les liens économiques entre les deux pays. Les deux ministres ont exprimé, lors de cette rencontre qui s’est déroulée en marge du 13ème Congrès international de la viabilité hivernale (8-11 février), leur volonté commune de renforcer davantage les liens de coopération et de partenariat en la matière. Depuis janvier 2006, le gouvernement du Canada a négocié des accords de services aériens libéralisés, nouveaux ou élargis, avec près de 50 pays.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *