Maroc : Ce qu’en pensent les patrons

Maroc : Ce qu’en pensent les patrons

Le Haut-Commissariat au Plan (HCP) a relevé l’avis de chefs d’entreprises dans différents secteurs industriels concernant l’évolution de l’activité au cours du troisième trimestre de 2014 par rapport au trimestre précédent et leurs prévisions quant au 4ème trimestre de 2014. Une note d’information publiée par le HCP à l’issue de cette enquête fait état de disparités dans l’évaluation de la situation selon les différents secteurs d’activités.
 

Ainsi, au cours du troisième trimestre de 2014, la production du secteur des bâtiments et travaux publics (BTP) aurait augmenté, selon 36% des patrons interrogés, stagné selon 53% et baissé selon 11%. Si la majorité pense que le secteur se porte de mieux en mieux c’est, selon le HCP, grâce à l’effet conjugué de la stabilité de l’activité des travaux publics et de la hausse de l’activité du bâtiment. Ainsi, 49% des patrons ont déclaré une hausse dans le sous-secteur du bâtiment, tandis que 39% parlent d’une stagnation et 12% d’une baisse.

Pour les travaux publics, les deux tiers des patrons ont déclaré avoir observé une stabilité, 24% une hausse et 11% une baisse. Par ailleurs, 44% des chefs d’entreprises du secteur du BTP prévoient une stabilité de l’activité au 4ème trimestre de 2014, 35% une baisse et 21% une hausse. Malgré leurs divergences, les patrons du BTP s’accordent sur une légère baisse au niveau des effectifs employés.
 

Du côté de l’industrie de transformation, un peu plus de la moitié (51%) des patrons jugent que le 3ème trimestre de 2014 a connu une baisse, tandis que 23% soutiennent que le secteur a connu une hausse d’activité et  26% une stagnation.

Ce recul concerne essentiellement la production dans le domaine de la «Chimie et de la parachimie» et du «Textile et bonneterie».  Ces deux branches devraient, néanmoins, connaître un regain d’activité lors du 4ème trimestre de 2014. Ainsi, 43% des patrons misent sur une hausse de l’activité lors du trimestre prochain, 31% sur une stabilité et 26% sur une baisse.
 

En outre, la grande majorité des chefs d’entreprises dans le secteur des mines s’accorde sur une hausse de la production durant le 3ème trimestre de 2014.

Cela s’expliquerait exclusivement par une augmentation de la production des «minéraux non métalliques». S’agissant du secteur énergétique, les deux tiers des patrons ont, en revanche, déclaré une baisse de la production au 3ème trimestre 2014 par rapport au trimestre précédent. Celle-ci serait due, principalement, à une régression de la production du «pétrole raffiné».
 

La tendance s’inverse lorsqu’il s’agit des pronostics pour le quatrième trimestre de 2014. Ainsi, les deux tiers des patrons du secteur de l’énergie prévoient une hausse de l’activité du secteur, tandis que les patrons du secteur des mines s’attendent à une baisse due au recul de la production des « Minéraux non métalliques».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *