Maroc-Côte d’Ivoire: Une délégation ivoirienne à l’Université Mohammed VI Polytechnique

Maroc-Côte d’Ivoire: Une délégation ivoirienne à l’Université  Mohammed VI Polytechnique

Une ferme expérimentale dédiée à la recherche verra bientôt le jour en Côte d’Ivoire.

Fruit de partenariat entre l’Université Mohammed VI polytechnique et l’institut national polytechnique Félix Houphouet-Boigny (INP-HB), ce projet aura des retombées directes sur le développement de la recherche, le développement de la production agricole et sa vulgarisation via le transfert d’expertise et l’amélioration des rendements, en adoptant des conduites techniques rationnelles avec une fertilisation raisonnée et une protection maîtrisée des cultures.

Ces détails ont été dévoilés en marge de la visite qu’effectue une délégation ivorienne à Benguerir, sur invitation de l’Université Mohammed VI Polytechnique. Cette visite rentre dans le cadre global du renforcement du partenariat maroco-ivoirien dans le secteur agricole. Rappelons que dans le cadre de son plan stratégique de développement, l’Université Mohammed VI Polytechnique s’est engagée à contribuer à soulever les défis de l’Afrique en matière de sécurité alimentaire et du développement industriel.

Un élément clé réside dans les chantiers qu’elle a ouvert à cet effet sur la coopération en matière de formation et de recherche en Afrique, dans le domaine de l’agriculture et la fertilisation ainsi que l’agro-industrie.Le partenariat entre l’Université et l’Institut national polytechnique Félix Houphouet-Boigny s’articule autour de plusieurs objectifs. Citons dans ce sens le développement d’une plateforme de recherche expérimentale qui servira à des objectifs d’éducation et de démonstration pour les améliorations des performances agricoles en termes d’utilisation des bonnes pratiques liées aux engrais, semences améliorées, économie d’eau et irrigation tout en préservant l’environnement.

Le partenariat porte également sur le renforcement des capacités des enseignants et des étudiants de l’INP-HB en s’appuyant sur l’expérience avérée et solide dans le domaine des sciences agronomiques du Maroc ainsi que l’adoption et la diffusion des innovations technologiques agricoles déjà éprouvées ailleurs. Notons qu’en marge de la visite de Benguerir, la délégation ivoirienne réalisera plusieurs visites de terrain et enchaînera plusieurs réunions de travail avec des responsables marocains de divers secteurs clés notamment du ministère de l’agriculture.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *