Maroc-Grande-Bretagne : Le public et le privé s’associent

Les réformes pour moderniser l’économie du Maroc sont adoptées en harmonie avec un cadre juridique moderne adaptable aux normes internationales, a souligné Mustapha Mansouri, ministre du Commerce, de l’Industrie, de l’Energie et des Mines.
Ouvrant jeudi dernier, à Londres les travaux de la conférence sur le Maroc, M. Mansouri s’est félicité du niveau remarquable atteint dans les relations entre les deux Royaumes dans tous les domaines grâce à l’existence d’une volonté politique des dirigeants des deux pays pour donner une nouvelle dynamique à ces relations.
Le ministre a rappelé que le volume des échanges commerciaux entre les deux royaumes ne cesse d’augmenter pour atteindre 7,3% en 2000 du commerce extérieur du Maroc et 11,7% du commerce marocain avec l’union européenne, soit 14,6 milliards de DH pour placer la Grande-Bretagne désormais au 3ème rang des partenaires commerciaux du pays. M. Mansouri a tenu à rappeler que le commerce extérieur du Maroc représente 50% du produit intérieur brut (PIB) qui s’élevait à 20 milliards de dollars en l’an 2000 alors que les investissements directs étrangers au Maroc ont atteint 3 milliards de dollars en 2001.
Pour sa part, le ministre britannique s’est félicité de la signature d’un mémorandum d’entente et de coopération entre la Confédération de l’industrie britannique (CBI) et la Confédération générale des entreprises marocaines (CGEM), ainsi que de la constitution du conseil d’affaire maroco-britannique co-présidé par Sir David Walker, conseiller de la banque « Morgan Stanley » et Mourad Cherif, président de l »ONA .
La politique de privatisation du Maroc qui regroupe un large éventail de secteurs stratégiques de l’économie nationale tels que l’industrie, les banques, le tourisme, les télécommunications et autres, offre des opportunités de partenariat et d’investissement qui pourraient bien intéresser les milieux d’affaires britanniques, a remarqué M. Mansouri.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *