Maroc-Iran : Négociations pour dynamiser les échanges

L’ambassadeur de la République islamique d’Iran à Rabat, M. Mohamed Reda Bakhtiari, a exprimé la disposition de son pays à coopérer avec les opérateurs économiques marocains. «La République islamique d’Iran est prête à se lancer dans n’importe quelle forme de coopération avec les opérateurs économiques marocains», a indiqué M. Bakhtiari dans une interview à un quotidien.Pour l’ambassadeur, l’encouragement des échanges peut se faire à travers notamment l’organisation -dans les deux pays- de salons nationaux ou internationaux spécialisés, de visites ciblées et de séminaires, la réduction de la tarification douanière, l’activation des accords commerciaux et la signature de nouvelles conventions plus larges.
M. Bakhtiari a qualifié de «particulièrement positifs» les résultats de la mission de prospection effectuée, l’année écoulée au Maroc, par une importante délégation d’opérateurs économiques publics et privés iraniens, invitant leurs homologues marocains à visiter l’Iran pour «se rendre compte des opportunités offertes en matières d’échanges».
Il s’est félicité des «bonnes relations qui unissent les deux peuples frères», considérant que l’essor des relations politiques entre les deux pays est à même de servir le développement des échanges pluriels dans les autres domaines.
Les échanges commerciaux, entre les deux pays, se sont «notoirement» développés ces dernières années pour atteindre 350 millions de dollars en 2001, a souligné M. Bakhtiari, émettant le souhait de voir ces échanges se développer et se diversifier à l’avenir. Dressant le bilan des importations iraniennes du Maroc, M. Bakhtiari a indiqué que les phosphates viennent en tête suivis notamment des produits issus de la transformation du poisson, des produits halieutiques et de la farine de poisson.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *