Maroc – Italie : Peut mieux faire

La journée de partenariat italo-marocain démarre aujourd’hui à Casablanca. Cette rencontre sera animée par une délégation d’opérateurs économiques italiens présidée par Adolfo Urso, ministre délégué pour le Commerce exétrieur et des hommes d’affaire marocains. 52 entreprises italiennes représentant plusieurs activités prendront part à cet événement dont l’ambition est de hisser le niveau des échanges économiques entre les deux pays.
Parmi les entreprises italiennes participantes, on notera ABB Solutions spécialisé dans l’installation sidérurgique, le gaz et la pétrochimie dont les responsables affichent leur intérêt pour nouer des relations de partenariat avec des opérateurs nationaux. Opérant dans l’industrie de l’alimentaire, Torrente SRL est à la recherche d’un distributeur local. De son côté, le consortium Consorzio Italia mediterraneo (engineering, informatique, ameublement, installations électriques…) veut s’associer avec des partenaires locaux. Idem pour Nobili Arredammenti, spécialisée dans la réalisation d’aménagement clé en main pour le compte des hôtels, des banques et des centres commerciaux. Les responsables de la banque Banca Nazionale Del Lavoro proposeront au cours de cette journée les prestations de cette institution en matière d’assistance aux clients ainsi que les pistes à investir pour promouvoir les rapports commerciaux.
Aux yeux des Italiens, le secteur de l’énergie offre un potentiel énorme en matière de consolidation des échanges. A ce sujet, la société SAE cherche à développer des joint-ventures avec des opérateurs locaux en matière de lignes électriques aériennes et d’énergie éolienne. Au niveau de la construction, bâtiment industriel, ingénierie civile et industrielle, Salini Costruittori cherche à pénétrer le marché national en participant aux appels d’offres.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *