Maroc: Les crédits «Conso» cartonnent

Maroc: Les crédits «Conso» cartonnent

Les crédits bancaires continuent leur succes story au Maroc. C’est ainsi qu’ils se sont chiffrés à fin octobre dernier à 756,421 milliards de dirhams, soit un bond de 33,534 milliards de dirhams en comparaison à octobre 2013, favorisés par une reprise notable des crédits à la consommation et des crédits immobiliers, mais surtout celle des crédits à l’équipement. Aussi, selon les indicateurs clés des statistiques monétaires du mois de septembre 2014, publiés par Bank Al-Maghrib, les crédits bancaires, à la fin du dixième mois de l’année 2014, seraient en hausse de 4,6% par rapport à la même période en 2013.

À ce titre, le classement par objet économique laisse paraître une sérieuse hausse des crédits à la consommation qui ont enregistré à fin octobre 2014 un encours de 44,007 milliards de dirhams se bonifiant ainsi d’une hausse de 9%, comparé aux résultats du mois d’octobre 2013, souligne Bank Al-Maghrib. Pour leur part, les crédits immobiliers enregistrent une hausse importante de 2,6% entre le dixième mois de 2014 et celui de 2013. Ils ont, en effet, atteint, à fin octobre 2014, un montant de 235,661 milliards de dirhams, en hausse de 5,918 milliards de dirhams, comparé à l’encours enregistré à fin octobre 2013.

Toutefois, ils ont largement été  impactés par un ralentissement des crédits aux promoteurs immobiliers qui ont marqué un recul conséquent de 4,2% d’une année à l’autre. S’agissant des crédits à l’équipement, Bank Al-Maghrib relève une hausse notable de 6,8% entre l’encours enregistré à fin octobre 2014 et celui de fin octobre 2013. Ainsi, ils ont atteint, au dixième mois de 2014, un encours de 145,914 milliards de dirhams, en hausse de 9,267 millions de dirhams en comparaison à celui enregistré le même mois de l’année précédente. Dans le même volet, les créances en souffrance poursuivent leur ascension fulgurante s’inscrivant à 51,474 milliards de dirhams à fin octobre 2014, en hausse de 9,372 milliards de dirhams comparé à fin octobre 2013.

Il s’agit, par ailleurs, d’une hausse conséquente de 22,3% enregistrée à fin octobre 2014 en comparaison à la même période de l’année 2013.  Par ailleurs, dans son commentaire, Bank Al-Maghrib relève que la progression du crédit bancaire reflète principalement l’accélération du rythme de croissance des crédits à l’équipement de 3,9 à 6,8% et de ceux à l’immobilier de 2 à 2,6%, suite à l’accélération des crédits à l’habitat de 4,9 à 5,2%. De même, le rythme d’accroissement des crédits à la consommation a augmenté de 8,3% à 9%, tandis que les prêts à caractère financier se sont accrus de 1,3% après avoir reculé de 0,6% un mois auparavant.
 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *