Maroc-Portugal : Les axes de coopération agricole et maritime définis

Maroc-Portugal : Les axes de coopération agricole et maritime définis

Certification de la pêcherie, aires marines protégées et recherches

Le Maroc et le Portugal s’engagent à travailler conjointement pour développer la coopération dans les domaines de l’agriculture et de la pêche maritime. Une conclusion faite par Aziz Akhannouch, ministre de l’agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, et Ana Paula Vitorino, ministre portugaise de la mer, après un entretien tenu en marge de la 13ème session de la réunion de haut niveau Maroc-Portugal. Les deux ministres ont ciblé les axes de coopération qui portera dans un premier temps sur l’octroi de la certification de la pêcherie, la recherche dans le domaine de l’agriculture et de la pêche maritime ainsi que les aires marines protégées. L’entretien entre les deux ministres a permis également de souligner l’importance d’établir les fondements de la coopération entre les deux départements respectifs, le secteur privé et les associations de pêcheurs.

Un partenariat qui permettra de mettre en place des «règles communes» pour les deux pays appartenant au même espace maritime, à savoir l’Atlantique et la Méditerranée.

L’agriculture et la pêche maritime ne sont qu’un des piliers autour desquels le Maroc et le Portugal tendent à asseoir leur coopération. L’économie, la santé, la culture et le tourisme s’érigent également en priorité. La part belle revient au secteur de l’énergie et des mines.  En témoignent les trois accords scellés en marge de la 13ème réunion de haut niveau Maroc-Portugal, illustrant l’engagement des deux pays à bâtir un cadre de coopération fructueux. A cet effet, un mémorandum d’entente a été ratifié par les deux pays portant sur la coopération dans les domaines de la géologie et des mines.

De même, un autre mémorandum d’entente spécifique a été paraphé dans le domaine des énergies renouvelables par le président du directoire de Masen, Mustapha Bakkoury, et le ministre de l’économie portugais, Manuel Caldeira Cabral. De même, un troisième mémorandum d’entente a été scellé entre l’Agence marocaine de l’efficacité énergétique (AMEE) et l’Agence portugaise de l’énergie (ADENE). En outre, le Maroc et le Portugal ont ratifié un protocole de coopération dans le domaine du gouvernement digital et des technologies de l’information. Les deux pays ont également déterminé un plan d’action de coopération dans le domaine portuaire et maritime pour la période 2018-2019.

En outre, un programme d’application a été défini, sur la période 2017-2019, dans le domaine du tourisme. De même une autre feuille de route est élaborée par les deux pays dans le domaine culturel et ce sur une durée de trois ans (2018-2020). A cela s’ajoute un accord de coproduction cinématographique et audiovisuelle conclu entre les deux pays.

Notons qu’un mémorandum d’entente a été paraphé dans le domaine de la santé, outre, une déclaration d’intention portant sur la coopération dans le domaine de l’emploi. Le Maroc et le Portugal ont par ailleurs signé un mémorandum d’entente en matière de coopération triangulaire dans des pays tiers ainsi qu’un mémorandum d’entente de coopération dans le domaine de la fonction publique et de la modernisation de l’administration.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *