Maroc-Portugal : Les synergies de co-investissement enclenchées

Maroc-Portugal : Les synergies de co-investissement enclenchées

Industrie, énergie, environnement et infrastructure

Un protocole de coopération a été signé lors de la réunion de haut niveau dans le domaine du gouvernement digital et des technologies de l’information visant à promouvoir l’administration en ligne et la société de l’information.

Le Maroc et le Portugal examinent les synergies pour le co-investissement industriel. C’est d’ailleurs la thématique choisie pour le forum économique tenu, mardi 5 décembre, à Rabat. La finalité étant de promouvoir les opportunités d’affaires et d’investissements dans des domaines stratégiques tels que l’énergie, l’environnement, le bâtiment et travaux publics, les infrastructures et l’industrie. Cet événement, organisé par la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) intervient en marge de la 13ème réunion de haut niveau Maroc-Portugal co-présidée par le chef de gouvernement Saâd Eddine El Othmani et le Premier ministre portugais Antonio Costa.

La visite de travail de M. Costa, accompagné par une importante délégation de hauts responsables et hommes d’affaires, vise à renforcer les relations bilatérales entre les deux pays et à développer une coopération tripartie avec l’Afrique. «La consolidation de la coopération bilatérale renforcera la position du Portugal en tant que partenaire économique du Maroc, et ce dans le cadre de la nouvelle perspective de développement menée par le Royaume», relève-t-on de Saad Eddine El Othmani. Le chef de gouvernement a invité dans ce sens son homologue portugais et l’ensemble de la délégation qui l’accompagne à élargir ce partenariat en impliquant les opérateurs privés portugais à prendre part aux grands chantiers menés par le Royaume et qui auront des retombées positives aussi bien sur le Maroc que le Portugal sur le continent Africain. Parmi les membres actifs de la délégation portugaise on cite Manuel Caldeira Cabral.

Le ministre de l’économie portugais a tenu plusieurs entretiens avec les membres du gouvernement en vue de prospecter des pistes de partenariats porteurs. La rencontre de M. Cabral avec Moulay Hafid Elalamy, ministre de l’industrie, de l’investissement, du commerce et de l’économie numérique, a été une occasion de poser les jalons de la coopération dans le domaine du digital. D’ailleurs un protocole de coopération a été signé lors de la réunion de haut niveau dans le domaine du gouvernement digital et des technologies de l’information visant à promouvoir l’administration en ligne et la société de l’information.  Les ministres Elalamy et Cabral ont exprimé par ailleurs leur ambition «d’inscrire le développement des investissements et le partenariat d’entreprises au cœur des actions de coopération futures entre le Maroc et le Portugal». Ceci passe, éventuellement, par le rapprochement des opérateurs des deux pays dans des secteurs à forte valeur ajoutée tels que l’automobile, le textile, les matériaux de construction et l’industrie pharmaceutique.

Le ministre de l’économie portugais s’est également entretenu avec Aziz Rabbah, ministre de l’énergie, des mines et du développement durable. Les deux parties ont plaidé pour le renforcement de la coopération énergétique entre le Maroc et le Portugal.

L’accent a été mis sur la poursuite du partenariat dans le cadre de l’interconnexion, le partage de l’expérience portugaise dans les domaines du Floating Liquefied Natural Gas (FLNG). L’éventualité d’un partenariat tripartite avec le Portugal et l’Afrique dans les domaines énergétiques et miniers a également été évoquée par Aziz Rabbah et Manuel Caldeira Cabral.  Les deux ministres ont par ailleurs débattu de la consolidation de l’intégration régionale avec l’Europe, ainsi que le développement dans le secteur gazier et plusieurs autres domaines. En marge de cette rencontre, les groupes de travail thématiques mixtes ont été appelés à poursuivre leurs discussions en vue d’élaborer une feuille de route déclinée en plans d’actions de coopération dans les domaines des énergies et des mines. Le renforcement de la coopération dans le domaine de la réforme de l’administration publique a également été à l’ordre du jour de la visite de travail de la délégation portugaise. 

Crassa Fonseca, secrétaire d’Etat portugaise de la modernisation administrative, s’est entretenue avec Mohamed Ben Abdelkader, ministre délégué chargé de la réforme de l’administration et de la fonction publique. Les deux parties ont passé en revue les expériences des deux pays en matière de transition numérique dans les administrations et les services publics, aspirant à atteindre des résultats concrets dans la perspective de la modernisation des services publics.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *